Site littérature jeunesse de lille 3

Bien trop petite, de Chloé Ascencio

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Chronique des souffrances extrêmes d’une petite fille confrontée au gros oeil de la sorcière, sa belle-mère.

    Bien trop petite est un texte très fort, dont la lecture est parfois difficilement supportable. Il évoque les angoisses d’une enfant de 3 ans face à une adulte qui la rejette et l’asservit à la fois. Joceline la sorcière ira même jusqu’à décréter qu’elle dorme dans une petite maison à part [cf. l’illustration de couverture, très évocatrice].

    (GIF)

    Elle en fait son esclave domestique par son harcèlement moral, sa cruauté. L’enfant est terrorisée et " bien trop petite " pour se rebeller. Sa détresse la fait parfois glisser jusqu’à la folie. L’atmosphère est pesante, souvent irrespirable. Les regards furtifs, haineux ou suppliants. La naïveté du ton contribue à créer un sentiment d’horreur diffuse chez le lecteur qui se sent comme un voyeur au centre du drame psychologique d’une enfant. Un peu comme dans Le grand cahier d’Agota Kristof.

    A partir de 15 ans.

    Mots-clés : expression de soi / famille recomposée / enfance / peur /

    par Marine Dormion

    Ascencio, Chloé. Bien trop petite. Ed. du Rouergue, 2004. (Do A Do). ISBN 2841566072