Site littérature jeunesse de lille 3

Connexions dangereuses, de Sarah Cohen-Scali

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Valmont et Merteuil sur les bancs du collège

    Virginie, 12 ans, instaure un jeu cruel entre elle et son petit ami Bastien. Elle lui apprend que, dorénavant, ils n’auront d’échanges qu’électroniques et ce, jusqu’à ce que Bastien ait relevé le défi : sortir avec la nouvelle du collège, Delphine, cette pimbêche tout droit débarquée de son établissement pour Blancs d’Afrique du Sud. Pour le moment, cette Delphine est encore engoncée dans son chemisier blanc et sa jupe plissée mais la transformation en bimbo ne saurait tarder.

    (GIF)

    Bien sûr, Bastien, très amoureux, ne comprend rien au manège de Virginie qui en rajoute en lui parlant longuement de son nouveau prof de français. Piqué au vif et désireux de satisfaire sa belle, Bastien joue le jeu et va même plus loin : non seulement il va souffler Delphine à son ennemi juré, mais il va aussi draguer la fille la plus moche, la plus nulle, la plus coincée du collège. Cela vous rappelle quelque chose ?

    Le vicomte de Valmont, la marquise de Merteuil, madame de Tourvel, Cécile de Volanges... les personnages de ce roman épistolaire (dit-on e-épistolaire pour ce nouveau genre ?) se partagent les rôles des célébrissimes personnages de Laclos dans un sombre vaudeville qui, tout comme Les liaisons dangereuses, se termine funestement. Mais par un ultime coup de théâtre, Sarah K. (entendez Sarah Cohen-Scali) apporte sa touche personnelle à l’intrigue.

    On est tout d’abord un peu étonné et l’on se surprend à penser "c’est tout de même gonflé..." avant de comprendre qu’il s’agit d’un pastiche. Et somme toute l’exercice est plutôt réussi : la psychologie des personnages est très bien vue et leur langage sonne juste.

    Cette version contemporaine des Liaisons dangereuses est une lecture plaisante qui plaira aux lecteurs (aux lectrices sans doute davantage d’ailleurs) à partir de 14 ans et qui peut être une amorce intéressante pour lire Laclos. Mots clés : correspondance / e-mail / amour / collège / relations sexuelles / cruauté

    par Marine Dormion (02/2003)

    Cohen-Scali, Sarah. Connexions dangereuses. Flammarion, 2002. (Tribal adoilescents) . 173 p. ISBN 2081613719