Site littérature jeunesse de lille 3

L’initiale : une dimension qualitative et singulière

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    C’est en flânant dans les allées du vingt-huitième Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, le 28 Novembre dernier, que j’ai fait la connaissance d’étranges albums...

    Historique et Ligne Éditoriale

    L’initiale est une maison d’édition marseillaise indépendante qui a vu le jour en 2008 sous l’impulsion de Juliette Grégoire et de Caroline Dalla. Juliette Grégoire, Directrice éditoriale de L’initiale, est titulaire d’une maîtrise de philosophie. Avant de devenir auteur et illustratrice d’ouvrages pour la jeunesse, elle a été enseignante en milieu scolaire, assistante metteur en scène dans le domaine du spectacle vivant et chargée de communication. Caroline Dalla, elle, est devenue auteur et illustratrice de littérature jeunesse après avoir achevé ses études à l’École supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg. Elle a notamment travaillé pour des maisons d’édition telles que Le Rouergue ou Glénat.

    L’initiale propose aux enfants des albums originaux et colorés qui répondent à leurs interrogations intérieures. Les ouvrages abordent des thèmes parfois difficiles, que les parents ont du mal à mettre en mots. Dans ces livres drôles et touchants, l’esthétisme est mis au service de la psychologie.

    Juliette Grégoire déclare elle-même au sujet des ses albums : « Les interrogations des enfants ne sont pas les nôtres. Leurs façons de penser non plus. Le langage, la poésie, la philosophie, tissent peu à peu le maillage intellectuel et sensible qui fait l’adulte. Certes, nos livres ne sont pas "faciles". Ils surprennent, interrogent, mais séduisent aussi, de plus en plus de lecteurs, désireux d’aller hors les sentiers battus et d’enfants, avides de réponses. » (cf Site de La Boucherie Littéraire).

    (JPG)
    La grande couverture

    Diffuseur et Distributeur

    Les ouvrages de L’initiale sont diffusés et distribués par deux sociétés différentes.

    Pollen Diffusion (Diffusion auprès des libraires)

    101 rue des Moines

    75017 Paris

    Tél : 01 43 58 74 11

    Site Internet

    Contact : contact@pollen-diffusion.com

    Creafrance (Diffusion auprès des écoles)

    Vieux Village

    26740 La Laupie

    Tél : 04 75 50 17 33

    Site Internet

    Contact : creafrance@orange.fr

    Adresse postale et Web

    Éditions L’initiale

    27 boulevard de la Falaise

    13016 Marseille

    Tél : 04 91 46 35 82

    Site Internet

    Contact : contact@linitiale.com

    (JPG)
    Lothar dans le Grand Cycle

    Tranche d’âge ciblée et Spécialité

    Les publications de L’initiale sont avant tout destinées à la petite enfance. Elles prennent la forme de contes philosophiques et concernent les enfants de 3 à 7 ans.

    Collections et Thématiques

    Le catalogue de L’initiale est composé de trois collections : Philo et Citoyenneté, L’Utile et L’Agréable. Chaque collection a une fonction particulière.

    La collection Philo et Citoyenneté, née en 2008, laisse une large place à l’émotion en regroupant des ouvrages qui parlent de l’origine de la vie, du passage de l’enfance à l’âge adulte, des liens affectifs, de l’existence de Dieu, du bonheur, de la peur, de la quête d’identité, de la mort, de la tristesse ou encore des droits de l’homme. Le mot-clé de cette série c’est Réfléchir.

    La collection L’Utile, créée en 2010, a une visée plus pédagogique. Elle évoque l’alphabet, les langues étrangères, le vocabulaire, les comptines ou l’écologie. Le mot-clé de cette série c’est Apprendre.

    Enfin, la collection L’Agréable, apparue en 2012, traite de ce qui est de l’ordre de l’imaginaire et du divertissement. Elle raconte l’histoire d’un livre qui ne voulait pas être lu, d’un petit garçon au cœur d’artichaut et les péripéties d’hommes-flèches. Le mot-clé de cette série c’est S’amuser.

    (JPG)
    Qu’est-ce qu’on fait dans la vie ?

    Identité Artistique

    À travers ses choix picturaux, L’initiale manifeste une réelle volonté de donner à ses albums une dimension qualitative et singulière. La maison d’édition joue sur des décors loufoques et bariolés. Les petits héros ne sont jamais les mêmes d’un album à l’autre. Au fil des pages, de multiples personnages viennent compléter un univers déjà bien rempli. Des couleurs et des formes originales se glissent entre les lignes des auteurs. En parcourant ce foisonnant bric-à-brac d’images, on a la sensation de se retrouver dans la tête d’un petit enfant.

    Chaque album a sa propre identité : l’unité graphique est sans cesse déconstruite. Les techniques picturales des Arts visuels sont largement mobilisées par les illustrateurs : le collage et le photomontage (Qu’est-ce qu’on fait dans la vie ?), la photographie et le Tag (Sandro Raide Dingue) ou encore la peinture et le dessin (Range ta planète). Les albums édités par L’initiale nous permettent de croiser au même endroit une affiche de publicité et de curieux animaux aux yeux humains, ce qui en fait d’étonnantes oeuvres d’art. Le patchwork d’illustrations utilisé forme un savoureux mélange de poésie et de folie.

    Les créations de L’initiale témoignent d’un réel parti pris politique et esthétique. Elles emploient bien souvent le ton des enfants et les mots des adultes. On parle de famine, de mort et de « morceaux de pizza empoisonnée ». De plus, elles ne donnent pas la parole à des animaux ou des personnages de contes de fées comme l’atteste cette mention qui apparaît sur la page d’accueil de leur site : « Mais attention : Bien que nous le regrettions parfois, nous ne publions pas d’histoires dont les héros sont des animaux, des fées ou des princesses ... ». Ainsi, le personnage principal évolue parmi tout un tas de dessins et d’animaux curieux mais il reste humain. Cela renforce l’identification du petit lecteur à son compagnon de papier.

    (GIF)
    Sandro Raide Dingue

    >Enjeux citoyens et éducatifs

    De par sa formation en philosophie, Juliette Grégoire contribue à donner à ces livres un caractère profondément humaniste. À travers ses publications, elle diffuse plusieurs messages et véhicule des valeurs telles que le respect de l’autre et de la nature, la tolérance, l’amour, la liberté, le plaisir, la justice et la paix. Les nombreux illustrateurs de L’initiale, souvent issus d’écoles d’Art renommées, se sont chargés de doter les albums d’un graphisme inimitable. Leurs ouvrages sont distribués en milieu scolaire et soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles de la région Paca qui est rattachée au Ministère de la Culture et de la Communication. Leur visée pédagogique n’est donc plus à démontrer. La fraîcheur des illustrations et l’authenticité de la langue sont mises au service de l’épanouissement de l’enfant. Il s’agit de permettre au jeune lecteur de devenir un citoyen responsable et un adulte aguerri.

    (JPG)
    Range ta planète

    Auteurs et Illustrateurs

    Voici la liste des différents auteurs et illustrateurs qui, jusqu’à aujourd’hui, ont réalisé des albums publiés par les éditions >L’initiale :

    -  Juliette Grégoire, auteur et illustratrice de La grande couverture (2008)
    -  Caroline Dalla, auteur et illustratrice de PAsaPAs (2008)
    -  Chacha Boudin, auteur et illustratrice de C’est quoi ce papa ? (2009)
    -  Lele Sa’n, auteur et illustratrice de Fille Garçon (2009)
    -  Thomas Azuelos, auteur et illustrateur de Grand monsieur et petit papa (2012)
    -  Jessica Lisse, auteur et illustratrice de Léon, Le collectionneur de collections (2011)
    -  François Grégoire, auteur et illustrateur de Matière à penser (2008)
    -  Anne Delbos, auteur et illustratrice de Mots pour maux (2009)
    -  Émilie Alenda, auteur et illustratrice de Zoologies (2009)
    -  Jean-Luc Luciani, auteur et illustrateur de Sandro Raide Dingue (2012)
    -  Alexios Tjoyas, auteur et illustrateur de Tous des Flèches (2011)

    -  Giovanna Zecchinato-Inal, auteur de C’est quand qu’on est grand ? (2011)
    -  Laurent Sauval, auteur de Dieu à la cantine (2009)
    -  Anne-Marie Abitan, auteur de Pour de vrai pour de faux (2012)
    -  Duval Mc, auteur de C’est Fermé ! (2012)
    -  Michel Diacoyannis, illustrateur de Farces et Attrapes (2008)
    -  Fathy Bourayou, illustrateur de Petits Grands Droits (2009)
    -  Cécile Deglain, illustratrice de Qu’est-ce qu’on fait dans la vie ? (2010)

    (JPG)
    Matière à penser

    Albums Vedettes

    À ce jour, les albums les plus vendus sont :

    -  La grande couverture de Juliette Grégoire (2008) qui évoque la jalousie entre frères et soeurs
    -  Lothar dans le Grand Cycle de Juliette Grégoire (Texte) et Michel Diacoyannis (Illustrations), publié en 2008, qui aborde le thème de la mort
    -  Matière à penser de François Grégoire (2008) qui parle des mots et de leurs pouvoirs

    Le succès le plus récent de la maison d’édition L’initiale concerne l’album C’est Fermé ! de Duval Mc (Texte) et Caroline Dalla (Illustrations) paru cette année. Cet ouvrage a reçu un accueil chaleureux de la part des bibliothécaires de la vile de Paris qui l’ont classé dans la catégorie ’À Garder’ lors du dernier salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

    Nouveautés

    À paraître en Mars 2013

    -  Mes vacances d’été d’Isabelle Simon
    -  Toujours debout de Rémi Courgeon (Texte) et Isabelle Simon (Illustrations)

    Partenariats

    Juliette Grégoire, au-delà de ses fonctions de Directrice éditoriale de la maison L’initiale, est également secrétaire de l’Association Régionale des Éditeurs Jeunesse, le JEDI Paca. Depuis 2010, elle conduit le projet d’accueillir des auteurs jeunesse originaires du Maghreb et du Moyen-Orient au sein de sa résidence implantée dans le quartier de l’Estaque à Marseille. Elle invite un artiste par an et cette rencontre donne lieu à l’écriture d’un livre, à des réunions avec la population locale et des interventions en milieu scolaire.

    Ma sélection

    (JPG)
    Léon, le collectionneur de collections

    Deux albums publiés par L’initiale m’ont particulièrement plu. J’ai d’abord été touchée par l’histoire de Léon, Le collectionneur de collections (2011) écrite et illustrée par Jessica Lisse. Léon, en panne d’imagination, se voit obligé de partir au Mexique à la recherche de cactus. Il se rend dans le désert et tente d’en attraper plusieurs sans succès. Il comprend alors qu’il y a des collections qui ne se transportent pas et qu’il devra désormais voyager pour agrandir ses conquêtes. L’aventure de Léon permet d’aborder la richesse et la beauté du monde qui nous entoure. Dorénavant, Léon ne sera plus obsédé par l’accumulation d’objets mais au contraire, libre de découvrir les merveilles qu’offre la planète.

    (GIF)
    C’est Fermé !

    Le deuxième ouvrage qui m’a séduite s’intitule C’est Fermé ! (2012). Il a été écrit par Duval Mc et illustré par Caroline Dalla. C’est ce que l’on pourrait appeler un ’Anti-livre’. Les personnages font de la résistance et refusent d’être dérangés par leur lecteur. Ils manifestent et convoquent la police qui condamne ce dernier à une amende pour « Entrée par effraction dans un livre ». La peine est en réalité plus agréable qu’elle n’y paraît puisque, pour se faire pardonner, l’enfant doit envoyer un dessin au Syndicat International des Personnages d’Histoires Rigolotes ! Ce livre est un petit concentré d’humour et d’originalité.

    © Ophélie Boucher, décembre 2012

    L3 Culture et Médias, UFR DECCID

    Post-scriptum

    Liens utiles

    -  Catalogue Jeunesse 2012 des éditions L’initiale

    -  Pour poursuivre la réflexion