Site littérature jeunesse de lille 3

BOURRIQUET se raconte à la Conférence des héros

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Chers lecteurs du Ruban Rose, j’ai eu la chance la semaine dernière de participer à la Conférence des héros - 5ème édition, merci à Elmer de m’avoir invité. Cette conférence a lieu tous les ans et réunit les héros du monde entier. J’ai ainsi croisé Pan-pan, Obélix et même Polochon ! Cette année elle se déroulait dans la forêt des Rêves Bleus. Le but de ce grand rassemblement est de connaître l’origine de nos héros préférés, chacun d’eux raconte son histoire, il y a six héros par année. Restez sages mes petits loups, Bourriquet va vous conter son histoire. [1]
    (JPG)

    «  Mon vrai prénom est Eeyore, mais en France on me connaît sous le nom de Bourriquet ! Mon destin est lié à celui de Winnie l’Ourson puisque j’ai été créé afin de lui tenir compagnie. Alan Alexander Milne, mon papa dont on parlera plus tard, a eu l’idée de créer Winnie l’Ourson grâce à sa femme. C’est elle qui raconté à son fils, Christopher, les merveilleuses aventures de cet ourson en utilisant les peluches de ce dernier pour créer les personnages. Parmi ses nombreuses peluches il y avait un âne gris, moi. L’origine de mon nom vient du mot « hi-han » d’un dialecte anglais. Papa Milne trouvait un intérêt comique dans la sonorité du terme et il a donc souhaité l’attribuer à mon personnage. Mon anniversaire est le 25 décembre, le même jour de la toute première publication de mes aventures. C’est en 1925, le soir de Noël que la première aventure de Winnie The Pooh [2] a été publiée dans les colonnes du journal londonien London Evening News. Le premier livre intitulé Winnie The Pooh ne sortira qu’un an plus tard, le 15 septembre 1926 de la collaboration de mes deux papas : papa Alan Alexander Milne qui a écrit mes premières aventures et papa Ernest H. Shepard qui m’a donné vie grâce à ses dessins.

    (JPG)
    (Photos de papa Milne et papa Shepard)

    Papa Milne et papa Shepard ont collaboré ensemble pendant de longues années. Nous avons d’abord habité à Londres, puis en 1961 j’ai dû déménager à la suite de la mort de papa Milne. J’ai trouvé un papa adoptif : papa Walt Disney. À partir de là j’ai beaucoup voyagé, j’ai d’ailleurs été en France à partir de 1946 dans la maison de Gallimard grâce à Papy Jacques.

    J’ai un physique plutôt atypique, je suis un âne gris-bleu et depuis 86 ans j’ai trois ans ! Malgré mes déménagements j’ai toujours habité dans la même contrée : la Forêt des Rêves Bleus. J’ai même un domaine rien que pour moi appelé Eeyore’s Gloomy Place : Rather Boggy and Sad, situé aux 100 Forêts des Cents Acres, sud-ouest.

    (JPG)
    Carte de la Forêt des Rêves Bleus mise dans l’édition originale de Winnie l’Ourson

    Si vous vous promenez ce soir, vous me reconnaîtrez très facilement : je suis le seul à avoir un ruban rose à la queue, hélas, elle tombe tout le temps. Depuis plusieurs années mes amis essayent de trouver un moyen d’attacher définitivement ma queue mais pour l’instant toutes leurs idées ont échoué. Quelques-unes de mes nombreuses tentatives ici !

    Tout mes amis disent que je suis pessimisme et que j’ai souvent un air mélancolique. Il est vrai que je n’ai pas souvent le moral mais la présence de mes amis me rend très heureux. Il y a surtout deux moments où je suis l’âne le plus heureux du monde : lorsqu’on m’offre des chardons, ma nourriture préférée et le jour de mon anniversaire. Par contre, je déteste qu’on me saute dessus.. Tigrou le fait tout le temps, je ne trouve pas ça marrant. En venant dans le monde des adultes, j’ai entendu que j’étais qualifié de « british » à cause de mes stéréotypes britanniques qui seraient apparemment un mélange de pessimisme, de sarcasme et d’humour britannique.

    Ah ! Les adultes... Toujours à vouloir nous comprendre sans succès.

    Depuis tout à l’heure je parle de mes amis, ils sont tous très gentils et m’accompagnent dans toutes mes aventures : il y a d’abord Jean-Christophe, un enfant qui vient du monde des humains ; Tigrou, un tigre insouciant qui ne cesse de bondir et s’amuser ; Porcinet, dont la seule préoccupation est de rendre son intérieur douillet, il est montré comme un grand timide toujours angoissé ; Coco Lapin, il est toujours occupé à s’occuper de son potager mais il trouve du temps pour essayer de trouver des solutions pour nous tous mais sans grand succès ; Grand Gourou, la « maman » de tous le monde même si elle a son propre fils Petit Gourou ; Petit Gourou est le fidèle compagnon de Tigrou, il est très curieux ; Maître Hibou, le grand sage de notre forêt, c’est aussi le plus âgé. Puis il y a Winnie, notre ourson préféré dévoreur de miel au grand cœur. Voici quelques photos de nous lors de nos nombreuses aventures.

    (JPG)

    Ci-dessous quelques photos de nos aventures :

    (JPG)

    .

    (JPG)

    J’ai eu beaucoup d’aventures racontées dans des livres, même si elles ont été imaginées par différents papas !

    (JPG)
    Nos premières aventures par papa Milne et papa Shepard en 1926 dans leur version originale.

    .

    (JPG)
    Mes premières aventures exclusivement sur moi !

    .

    (JPG)
    Ma première apparition dans un livre de chez papa Disney en 1966, avec tous mes autres amis.

    J’ai non seulement participé à des aventures littéraires, mais j’ai aussi été acteur dans de de nombreux films, Voici quelques-uns de mes plus gros succès : Les aventures de Winnie l’Ourson en 1977, Les aventures de Tigrou en 2000, Winnie l’Ourson et l’Efélant en 2005 et le dernier Winnie l’Ourson sorti l’année dernière en 2011 dont l’affiche du film ci-dessous.

    (JPG)
    Affiche de Winnie l’Ourson - le film, 2011

    Maintenant que nous avons parlé de mes différentes œuvres, laissez-moi vous montrer mon évolution au cours du temps car en 86 ans j’ai bien changé !

    (JPG)

    Néanmoins ma maison, elle, n’a malheureusement pas changé de structure au fil du temps et elle casse toujours aussi souvent !

    (JPG)

    Mon succès est tel qu’aujourd’hui je fais de nombreuses parades à Disneyland, là où j’habite à certaines périodes de l’année. J’ai aussi une statue à mon effigie à la Newton Free Library érigée à la mémoire d’un petit garçon de quatre ans, cette statue est en bronze et se nomme Eeyore, Winnie the Pooh and the Hunny Pot [3]. Elle fut installée en 1992, Winnie lui fut rajouté en 2002 à la demande d’une jeune fille qui trouvait que j’étais triste tout seul. Pourquoi le pot de miel ? Lors de mon anniversaire j’ai inventé le jeu du bâton et du pot de miel [4] . Mais le succès de mon personnage se montre aussi par la diversité des produits dérivés qui existent aujourd’hui dans le monde des humains : chaussons, pyjamas, sacs, jouets, peluches, brosse à dent, boule de neige, etc.

    (JPG)

    On peut dire que je suis devenu une figure emblématique de Disney et ce au même titre que le sont Mickey et Minnie aujourd’hui. Beaucoup de personnes me demandent pourquoi malgré mes 86 ans je suis toujours sollicité par les enfants d’aujourd’hui. Pour être franc je ne sais pas vraiment, je n’ai que des hypothèses. Mes aventures sont des aventures pour toute la famille, ainsi parents et grands-parents m’ont lus et partagent mes histoires. Je véhicule de nombreuses valeurs comme le partage, l’amitié. Ensuite, je pense que tant que ma maison ne sera pas définitivement construite et ma queue attachée pour de bon, je continuerai de fasciner.

    Merci pour votre attention, je laisse la place au héros suivant

    Si vous voulez en savoir plus sur moi, vous pouvez aller voir :

    Le site officiel de Disney

    mais aussi un site officiel très british, bien connu de mes admirateurs.

    En outre, vous trouverez les témoignages de Tigrou et Winnie,qui ont participé à cette même conférence. »

    Références :
    -  MILNE Alan Alexander, SHEPARD Ernest H. ill. Winnie The Pooh. Egmont Books, 2004. 192 p. ISBN : 1405211164

    -  MILNE Alan Alexander Milne, SHEPARD Ernest H. ill. The House At Pooh Corner. Egmont Books, 2004. 192 p. ISBN : 1405211172

    -  GREY Andrew. Eeyore’s Birthday. Disney Classic. Grosset & Dunlap, 2012. 10 p. ISBN : 0448459078

    -  Une maison pour Bourriquet, histoires originales de Winnie l’ourson. Winnie Classique. Hachette Disney, 1998. 24 p. 22x23cm. ISBN : 2230009214

    -  L’arbre à Miel (Les Premières Histoires De Winnie L’Ourson). France Loisir (Walt Disney Compagny), 1999. 36 p. ISBN : 2744125059

    Post-scriptum

    © Confidences de Bourriquet à Valentine Lemoine

    Licence 1 Humanités et Sciences de l’Information

    Janvier 2013

    Notes de bas de page

    [1] L’histoire de Bourriquet est raconté par Bourriquet et a été retranscrite à l’écrit par la journaliste Valentine LEMOINE.

    [2] Titre original pour Winnie l’Ourson

    [3] En français, Bourriquet, Winnie et le pot de miel.

    [4] Jeu qui consiste à lancer le bâton dans le pot de miel, pour le retirer et ainsi de suite.