Site littérature jeunesse de lille 3

“Un grand monstre ne pleure pas” de Kalle Güettler, Rakel Helmsdal et Aslaug Jondottir , ill.

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Quand on est petit, on se compare beaucoup entre frères et sœurs. À force de se comparer et se dévaloriser, on peut devenir jaloux, triste ou encore envieux. C’est le cas de Grand Monstre face à Petit Monstre. Mais comment montrer qu’il n’y a pas de plus nuls ou de plus forts ?
    (PNG)
    © Circonflexe, 2010

    La dévalorisation face à l’assurance

    Grand-Monstre est maladroit et a une fâcheuse tendance à systématiquement se comparer à son petit frère, Petit-Monstre. En effet, pour la moindre activité, Petit-Monstre reste brillant : dessin, travaux manuels, imposition d’idée... « Tout ce que Petit-Monstre fait est toujours très joli et réussi. Ça me rend triste. Moi, je rate tout. » Grand-Monstre n’a aucun mot à dire bien que soit le plus grand des deux. Une jalousie se créer donc entre les deux frères. À force de constater que son frère le surpasse dans n’importe quels loisirs, Grand-Monstre éclate en sanglots. Le voyant aussi malheureux, Petit-Monstre arrogant au début, admet enfin ses faiblesses...

    Chacun sa route, chacun son chemin

    À travers cet album, on peut remarquer différentes lignes directrices qui pourraient avoir un impact sur l’enfant. D’abord, on voit le rôle des frères s’inverser : le petit frère devient grand et le grand frère devient petit. En effet, on peut voir que Petit-Monstre a l’autorité au début du livre notamment pour le choix du programme de la télé. Ainsi, on peut montrer implicitement à l’enfant qu’il ne doit pas y avoir un rapport de force et de rivalité entre frère et sœur.

    Finalement, on se rend compte au fil du livre que chacun excelle dans son domaine : l’un plus intellectuel et manuel, l’autre plus sportif et plus fort. Les deux frères sont complémentaires et chacun a besoin de l’autre. Grand-Monstre a besoin de la logique de Petit-Monstre et à l’inverse, pour mettre en place ses projets, Petit-Monstre a besoin de la force de Grand-Monstre. Bien qu’au début, on peut percevoir un leader, le dénouement du livre nous montre que finalement, il n’y a personne de plus méritant.

    Les activités illustrées dans cet album sont autant des épreuves que nous avons eus à affronter au moins une fois dans notre vie et qu’il faut perfectionner au fil du temps. On le remarque à la fin : tout s’apprend et rien n’est complètement acquis. Grâce à ses complémentarités, chacun apporte à l’autre ce qu’il n’a pas, créant un rapprochement fraternel et de solidarité.

    Un trait à la Moumime et un jeu de dialogues attractifs

    Les illustrations aux traits gras et un peu grossières sont probablement inspirées des Moumimes, célèbres trolls finlandais et suédois. Cela reste dans une continuité traditionnelle des pays nordiques - oui, soulignons, que l’illustrateur et les auteurs sont en effet d’origine islandaises - . Pas d’artifice mais des images très nettes et qui sont en cohérence avec les textes et les dialogues. Ce dernier point permet de classer cet album comme précieux appui pour une lecture à voix haute : les différents et réguliers changements de tons de voix possibles et que l’on peut effectuer, deviennent à la fois amusant pour le lecteur mais aussi pour l’enfant, spectateur.

    En clair, un album qui nous propose une leçon d’humilité, de partage et de patience de l’apprentissage. Un parfait livre donc pour les frères et sœurs qui auraient tendance à trop se chamailler.

    © Héloïse QUINTARD, décembre 2012,

    Deust 2 Métiers des bibliothèques et de la Documentation

    Post-scriptum

    GUETTLER, Kalle, HELMSDAL, Rakel, Un grand monstre ne pleure pas. JONSDOTTIR Aslaug ill. COUDERC Philippe trad. Circonflexe, 2010. 35 p. ; 30 x 15cm. ISBN 978-2-87833-514-9 (relié) Traduit de l’islandais : Stor Skrimsli grata ekki

    À partir de 4 ans.