Site littérature jeunesse de lille 3

Un nouvel habitant à la maison !

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    L’arrivée d’un bébé à la maison signifie beaucoup de choses... Fini d’être la petite protégée et le centre d’attention de toute la famille, il faut accepter ce nouvel arrivant, se responsabiliser pour lui donner l’exemple, et surtout apprendre à partager ses jouets !

    C’était aux alentours de ma cinquième année que je feuilletais ce livre. Mon petit frère avait alors deux ans environ et son arrivée dans la famille m’avait quelque peu bouleversée. Très vite, je ressentais une jalousie vis-à-vis de lui. Les parents qui ne s’occupent plus seulement de notre petite personne, mais d’un autre en plus, c’est avoir peur de ne plus être aimé autant qu’on l’était auparavant..

    (JPG)
    © Hachette Jeunesse, 1994

    Alors, cet ouvrage intitulé Un bébé ? Quelle drôle d’idée écrit par Fanny Joly et illustré par Roser Capdevilla, me réconfortait car il me faisait comprendre que mon ressenti pouvait être partagé par d’autres enfants.

    « Je n’ai jamais dit que je voulais un bébé, moi ! »

    Au fil des pages, d’ailleurs bien usées à force d’avoir été lues et relues, l’héroïne appelée Gudule, ne cessait de se questionner à propos de l’arrivée future de son petit frère, qu’elle avait du mal à accepter. Selon elle, il venait prendre toute la place à la maison, s’imposer et embêter le monde. Sans détours, le récit traitait de la relation conflictuelle qui peut s’installer dans une famille entre l’aîné et le cadet, Gudule usant de formules assez cruelles pour désigner son futur petit frère, mais c’était dans une atmosphère toujours rassurante et avec un certain humour que l’héroïne allait petit à petit accepter son petit frère. Beaucoup d’efforts permettaient à Gudule de découvrir que c’était plutôt rigolo et gentil un petit frère. Et que ses jouets, elle en avait autant qu’avant, et les partager avec lui, c’était plus amusant  !

    En m’identifiant à ce personnage, j’étais rassurée car je ne me sentais plus seule dans ma jalousie ; cette héroïne était devenue un double. Et puis, je me disais qu’il était donc possible de cohabiter avec son petit frère sans perdre l’amour de ses parents, et qu’il pouvait même devenir un copain. Je me retrouvais dans l’histoire de cet ouvrage mais aussi dans les illustrations, que je ne me lassais pas de regarder et de détailler.

    © Mélanie LECOEUVRE, L1 Lettres Modernes, janvier 2013

    Post-scriptum

    JOLY Fanny. Un bébé ? Quelle drôle d’idée. Roser CAPDEVILA. Hachette Jeunesse, 1994. Format Poche. (Le livre de poche Cadou). ISBN : 2010179404 (relié)