Site littérature jeunesse de lille 3

Les Empereurs-Mages, ma révélation

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Une histoire fantastique et surnaturelle d’empereurs et de dragons, d’amour et d’amitié, il n’en fallait pas davantage pour convaincre l’enfant rêveuse et lunatique que j’étais de se perdre indéfiniment dans les pages de ce livre... et de la littérature de l’imaginaire.

    La bibliothèque qui recélait ce trésor était voisine de mon école primaire. C’est mon frère qui, le premier, a posé ses mains dessus, l’œil attiré par sa couverture colorée. Je l’avoue aujourd’hui avec un sourire, nous nous sommes presque battus pour savoir qui lirait ce livre le premier : les Empereurs-mages, le souffle du dragon.

    La découverte de l’imaginaire

    (JPG)
    © Bayard, 2000

    Le titre à lui seul me faisait frissonner. Alors, pourtant, je n’étais pas aussi férue de lecture que l’amour que je porte aux livres aujourd’hui aurait pu le laisser penser. Tout ce que je lisais, ce qui se restreignait pour ainsi dire aux lectures obligatoires de l’école, me paraissait ennuyeux et sans grand intérêt.

    C’était sans compter cette découverte. Les trois adolescents de cette histoire : Kaylan, Sheelba et Shaar-lun devinrent mes tous premiers héros, ceux que je voyais jusque dans mes rêves et dont les aventures et les destins tragiques me tiraient bien des larmes et des rires. Particulièrement Shaar-lun, personnage oh combien charismatique, intelligent et mystérieux, devenu très rapidement mon premier coup de foudre de papier.

    Cette série a fait plus que m’offrir le goût de la lecture, elle m’a fait découvrir l’univers infini de l’imaginaire fantastique, ses immenses possibilités et ses rebondissements merveilleux.

    J’ai alors compris que la littérature, ce n’était pas simplement raconter une histoire de la vie courante, c’était aussi créer et construire quelque chose d’inconnu qui, grâce à la magie des mots et de l’imagination, pouvait devenir tout aussi tangible. Les livres, en eux-mêmes, pouvaient cacher un autre monde.

    Aujourd’hui, je me surprends encore à comparer certains personnages avec lui, certaines histoires avec celle-ci. Aujourd’hui, le fantastique est devenu mon genre littéraire favori et rien ne peut m’empêcher d’en dévorer des livres et des livres.

    Même si l’histoire des Empereurs mages est désormais un peu floue dans ma mémoire, demeure toujours cette impression tenace que cette série fut simplement l’élément déclencheur que j’attendais.

    © Claire KRUST, L3 lettres modernes, janvier 2013

    Post-scriptum

    BIZIEN Jean-Luc. Les Empereurs-Mages Tome 1 : le souffle du dragon. Jean-Yves KERVEVAN ill. Bayard édition, 2000. 284p. 19,2 x 13,6 x 2,6 cm. (Les Imaginaires). ISBN : 2.227.73906.1