Site littérature jeunesse de lille 3

GOLLUM demande l’aide de Sherlock Holmes pour retrouver son anneau !

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    En rentrant chez eux après une palpitante journée à déjouer les plans machiavéliques de Jim Moriarty, Sherlock Holmes et son fidèle John Watson se retrouvèrent nez à nez avec un visiteur inattendu...

    - « Holmes, demanda Watson, qu’est-ce que c’est que cette chose ? »

    (JPG)
    Gollum.
    photo tirée du premier film de la saga Bilbo le Hobbit : "Un voyage innatendu", Décembre 2012.

    La créature, qui était accroupie sur une chaise, s’écria :

    _« Notre nom est Gollum ! Gollum ! N’est-ce pas mon précieux ? »

    Puis elle se tourna vers le miroir et, semblant s’adresser à elle-même, dit :

    _« Oui, mon tré-s-sor, c’est comme cela que nous nous appelons... mais ils ne s-s-savent pas que nous portions le nom de Sméagol avant de recevoir notre cadeau d’annivers-s-saire. »

    (JPG)
    Sherlock Holmes (Basil Rathbone) et John Watson (Nigel Bruce)
    dans "Les aventures de Sherlock Holmes", 1939.

    Holmes s’approcha lentement de la créature afin de mieux l’observer. Elle cessa soudain de s’admirer dans le miroir et émit des sifflements étranges sans quitter le détective des yeux. Watson resta prudemment en retrait tout en se demandant s’il n’était pas encore victime d’une expérience que serait en train de faire son colocataire. Il soupçonna intérieurement son ami de lui avoir versé quelque drogue dans son café du matin...

    _« Que puis-je faire pour vous ? » Demanda Holmes à Gollum.

    _« Ça nous l’a volé ! Volé !! » cria Gollum.

    _« Calmez-vous, Monsieur Gollum, calmez-vous. Qu’est-ce que l’on vous a volé ? »

    _« MON PRÉCIEUX !! »

    _« Holmes, interpela Watson après s’être raclé la gorge, nous ferions peut-être mieux d’appeler la police, vous voyez bien qu’il a des propos incohérents... il s’est peut-être évadé d’un asile d’aliénés ? »

    _« Taisez-vous, Watson. J’essaie de comprendre ce qu’il veut. Monsieur Gollum, pourriez-vous, je vous prie, être plus clair et me dire ce qu’est votre « précieux » et le nom du voleur, si vous le savez. »

    Gollum prit une longue inspiration et répondit :

    _« Gollum a eu un anneau pour son cadeau d’anniversaire, nous sommes partis nous cacher dans une grotte de gobelins pour ne pas qu’on nous vole notre précieux mais ce sale petit hobbit nous l’a pris !! »

    _« Un "hobbit" ? » Demanda Holmes.

    _« Le Holmes ne sait pas ce qu’est un hobbit ? » Questionna la créature, surprise de l’ignorance du détective.

    Gollum prit un air affolé et se tourna à nouveau vers le miroir :

    _« Que faisons-nous mon précieux ? »

    Il se fit une moue méprisante et marmonna :

    _« Le Holmes n’a qu’à lire le Tolkien et le Holmes s-s-saura, mon trés-s-sor ! ».

    _« Qui est Tolkien ? » demanda Holmes.

    Gollum fit volte-face et regarda le détective avec de gros yeux exorbités :

    _« Le Holmes ne connaît pas le Tolkien ? »

    Puis il se retourna très vite vers le miroir et se dit avec empressement :

    _« Montre-lui le portrait, mon trés-s-sor, le portrait ! »

    La créature sortit une photo de derrière son dos et la tendit à Holmes.

    (JPG)
    John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973)

    _« Le Tolkien est le père littéraire de Gollum !Le Tolkien a écrit Bilbo le Hobbit qui est paru le 21 Septembre 1937 chez l’éditeur Allen et Unwin en Angleterre ! Nous sommes un personnage-clé dans tout le roman, et encore plus dans la saga du Seigneur des Anneaux ! »

    Watson s’approcha de Holmes et lui chuchota à l’oreille :

    _« Holmes... il se prend pour un personnage de roman ! Et, vous l’avez sans doute remarqué : il se parle à lui-même ! Il est complètement fou ! »

    _« Oui, Watson, merci, j’avais compris. Descendez donc boire un thé avec Madame Hudson, voulez-vous ? Monsieur Gollum, je dois vous avouer que je trouve très fascinant et fort sympathique : dites m’en un peu plus sur vous, je vous prie. »

    La créature, heureuse d’être complimentée, se mit à sourire de toutes ses dents, qui étaient, pour information, aiguisées et au nombre de six.

    _« Gollum adore le poisson cru et les énigmes et son précieux ! »

    Il se tourna rapidement vers le miroir et murmura :

    _« Et manger les gobelins et les s-s-sales petits hobbits perdus... »

    _« Oui, répondit Holmes, je vois... mais vous dites que vous êtes un personnage de roman : qu’est-ce qui vous fait croire cela ? »

    _« Mais tout le monde sait qui est Gollum ! s’écria la créature en s’adressant à Holmes. Beaucoup d’illustrateurs ont essayé de nous dessiner, n’est-ce pas mon précieux ? »

    _« Oui... répondit son reflet, mais dans la première publication de Bilbo le Hobbit, le Tolkien n’avait pas mis as-s-sez d’informations s-s-sur notre des-s-scription et ils nous ont imaginés très grands alors que nous s-s-sommes petits... le Tolkien a ajouté beaucoup de choses à notre s-s-sujet dans les autres publications... »

    Gollum regarda Holmes en ajoutant :

    _« En 1966, le Tolkien a écrit que nous étions petit et visqueux mais Gollum est très beau, n’est-ce pas mon précieux ? »

    Et il recommença à se parler à lui-même dans le miroir en susurrant :

    _« Oui, mon trés-s-sor, tu es bien plus beau que ce s-s-sale petit Bilbo Sacquet ! »

    _« Nous avons été dessinés de bien des façons, expliqua Gollum en regardant le détective, grand avec de la barbe, grand sans barbe, petit sans barbe et même qu’on nous a dessinés en espèce de crapaud-tortue dans un dessin animé en 1977 ! »

    _« J’ignore complétement ce qu’est un "dessin animé" mais cela ne fait rien, dit Holmes, continuez, continuez... »

    _« Nous préférons l’aspect que nous a donné Peter Jackson et Andy Serkis dans les films de la saga du Seigneur des Anneaux, nous sommes beaucoup mieux réussis, n’est-ce pas mon précieux ? Oui... murmura t-il face au miroir, et nous s-s-sommes encore mieux dans le premier film de ce s-s-sale petit hobbit en 2012 ! Nous ne pens-s-sions pas que les humains pouvaient être aus-s-ssi habiles avec cette magie qu’ils appellent "technologie"... »

    Les lèvres de Gollum se mirent à trembler et ses yeux se mouillèrent, puis la créature s’écria :

    _« Pourquoi Peter Jackson a t-il fait un film sur ce sale petit hobbit ?! Nous sommes tellement mieux que lui, mon précieux ! Nous avons même gagné un MTV Award en 2003 pour la meilleure performance visuelle ! Si seulement ce Sacquet n’existait pas ! » Déplora Gollum en s’affalant de tout son long sur le sol.

    Puis il se remit debout d’un bond et cria face au miroir :

    _« Gollum ! Gollum ! As-s-sez parlé de nous ! Rappel-toi la raison de notre venue ici ! »

    _« Oh, oui ! C’est vrai mon précieux ! S’excusa Gollum auprès de son reflet, l’air penaud. »

    Puis il reprit doucement en s’adressant à Holmes :

    _« Le Holmes doit nous aider à retrouver le Sacquet ! Nous le voulons vivant de préférence pour mieux l’écorcher vif et le manger, bien évidemment. »

    _« Oui... répondit Holmes, de toute évidence... mais je dois vous avertir que mes honoraires sont assez élevés. Alors, à moins que ayez de quoi payer, ce que je doute fortement rien qu’à la façon dont vous vous habillez - l’espèce de pagne sale que vous portez est vraiment de très mauvais goût-, je vous demanderais de sortir de mon bureau sur le champ. »

    _« Oh ! Oh ! S’écria Gollum tout en fouillant dans l’unique poche de son pagne, mais nous avons de quoi payer ! Regardez ! Regardez ! Choisissez ce que vous voulez ! Nous avons des arêtes de poissons ; des dents de gobelins fraîchement arrachées ; des coquillages ; une pierre pointue pour tailler nos dents et même une aile de chauve-souris de très bonne qualité ! Choisissez, choisissez ! »

    _« Hum... non merci, sans façons, répondit Holmes en fronçant le nez, je n’accepte que la monnaie anglaise. Je vais maintenant vous demander de sortir, vous commencez à m’ennuyer... »

    À ces mots, la créature changea d’attitude : elle se mit à émettre des grognements sinistres tout en montrant les dents, à la manière d’une bête s’apprêtant à bondir sur sa proie. C’est à ce moment-là que Watson décida de revenir de chez Madame Hudson, inconscient du danger que son ami et lui courraient.

    _« Holmes, demanda Watson en entrant, est-ce que la créature est... »

    Mais il n’eut pas le temps de terminer sa phrase car Gollum venait de se jeter sur le détective. Ils combattirent vaillamment mais personne ne sut qui en sortit vainqueur.

    _« Gollum le sait, n’est-ce pas mon précieux ? » murmura une voix.

    (JPG)
    Oh, oui, mon trés-s-sor... hihihi... » (Gollum, photo tirée du film "Les deux tours", deuxième volet de la saga "Le Seigneur des Anneaux", 2002)

    - « Oh ! Oh ! Mon précieux ! Est-ce que Gollum peut montrer la vidéo de notre victoire aux MTV Awards ? » reprit la créature ?

    mais bien s-s-sûr, mon trés-s-sor... elle est

    © Imaginé par Éloïse Leulier, L3 de Lettres Modernes

    Avril 2013.

    Post-scriptum

    (JPG)

    TOLKIEN, John Ronald Reuel. Bilbo le Hobbit. Nouv. éd. Francis Ledoux trad. Hachette, novembre 2012. 443 p. ; 18 x 13 cm (Le livre de poche ; 1673). ISBN 978-2-01-323532-7