Site littérature jeunesse de lille 3

Astérix m’a donné la force d’affronter le monde et l’envie de le découvrir...

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Je suis forte, rien ne me résiste ! Mais d’où me vient cette force ?

    Quand on est une petite fille très timide, on n’a qu’une envie, c’est de croire qu’une potion magique peut nous la donner. Et j’y ai cru, tout ça grâce à mon cousin qui avait les BD des Aventures d’Astérix, ce petit gaulois qui se dressait face aux grands méchants romains.

    Quand j’allais chez mon cousin, je ne pouvais pas m’empêcher de lui « piquer », comme il disait, ces albums. J’étais fascinée par ce héros et son ami tout rond qui résistait à l’ennemi.

    Je me souviens d’ailleurs très bien que chaque album commençait par le même paragraphe :« Nous sommes en 50 avant JC ; toute la Gaule est occupée par les romains... toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les garnisons de légionnaires des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum... »

    Comment ne pas admirer aussi la belle Falbala, de qui les garçons étaient amoureux. En tant que petite fille, je voulais lui ressembler. Elle était grande, mince, blonde, belle, bref un idéal féminin...

    C’étaient tout de même les voyages de nos héros qui m’intéressaient le plus, à travers la France et même le Monde : ils allaient en Égypte, en Norvège... C’est peut-être aussi cela qui m’a donné le goût du voyage et l’envie de découvrir le Monde.

    © Manon Pehourticq, LLCE Allemand, 2012/2013