Site littérature jeunesse de lille 3

LANFEUST, ce héros flamboyant

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Troy, continent magique où chaque habitant possède un pouvoir qui lui est propre...

    J’étais semblable à n’importe qui, jusqu’à ce que je rencontre ce chevalier Or-Azur et son épée au pommeau spécial, déclenchant chez moi des capacités que je n’étais pas censé posséder.

    Moi ? Je suis Lanfeust, Lanfeust de Troy.

    Je n’étais qu’un forgeron, capable de faire fondre la ferraille d’un seul regard. Pratique, n’est-ce pas ? Bien sûr, c’est mon pouvoir qui m’a orienté vers ce boulot, et au bout d’un moment, même si c’est rude, on s’y fait et on roule sa bosse. Je pensais que j’allais passer le reste de ma vie, peinard, à exercer mon métier pour nourrir ma femme et mes enfants... Je m’égare ! Vous n’êtes pas là pour m’entendre déblatérer des heures sur ce qui aurait pu se passer. Non, je le vois à vos yeux curieux, vous voulez connaître mon univers, ce qui a fait de moi un gars un peu extraordinaire dans ce monde pourtant déjà bien épatant. Vous n’allez pas être déçus.

    (JPG)
    © Soleil productions, 1994

    Dans votre univers, j’ai vu le jour sous la plume de Christophe Arleston et le crayon de Didier Tarquin. Drôles de noms quand même ! C’était en 1994, c’est bien comme cela que l’on dit chez vous ? ... Pas la peine de hocher la tête, je ne vous vois pas, v‘savez... Ah ! Quel pétaure [1] vous faites ! Enfin, vous devez vous dire que je ne suis pas très vieux dans l’univers de la bande dessinée, comparé à certains pionniers tels que Spirou ou encore Tintin. Pourtant, j’ai à mon actif pas mal de séries où j’apparais ou qui mettent en scène mon univers. Personnellement, je suis le héros de cinq séries sur les onze imaginées par Arleston. Et qui dit héros, dit compagnons de quête. En effet, je n’étais pas seul dans mes aventures qui se sont déroulées sur... plus de seize ans ! Et je n’ai pas pris une ride à cause d’une histoire de retour dans le passé puis dans le futur, bref ! C’était assez compliqué et je n’y comprends toujours pas grand-chose aujourd’hui. Il n’en demeure pas moins que lors de mes expéditions, j’ai rencontré bon nombre de gens, alliés comme ennemis, qui ont marqué mon histoire.

    Avant toute chose, je dois vous parler de Thanos. Il est ma Némésis, mon opposé. Ce n’est qu’un vil serpent, manipulateur et aussi venimeux qu’un gargunia... [2] Franchement ! Ce gars aurait pu être quelqu’un de génial, il avait la classe mais aussi la puissance : lui comme moi, nous avions un pouvoir illimité dès que nous étions en contact avec l’ivoire du Magohamoth. Cette grosse bestiole est un peu la créature de notre monde la plus puissante et la plus sage, même si beaucoup pensent qu’il ne s’agit que d’une légende. C’est lui qui nous permet d’utiliser la magie. Enfin, pour cela, il faut des sages qui puissent servir de relais à sa magie. Bien pensé tout cela, n’est-ce pas ? Notre univers immense, empli de créatures fantastiques, parfois drôles, parfois dangereuses, je l’ai traversé de part en part pour retrouver et vaincre Thanos. Et sincèrement, c’était pas de la tarte ! Heureusement que j’avais mon pote Hébus. Deux mots pour le décrire ? Brute poilue. Il se bat toujours avec sa grosse massue, rentrant dans le tas sans perdre un instant. Il nous a sauvés d’un bon nombre de situations, et il est devenu mon plus fidèle compagnon de bagarre ou de beuverie. D’accord, il y a l’odeur, mais une fois habitué, c’est un très joyeux camarade vous savez ! Ah oui, j’ai oublié de préciser qu’Hébus est un troll.

    Un troll n’est pas, normalement, une créature amicale. En général, s’il s’intéresse aux voyageurs, c’est plutôt pour savoir comment il va les cuisiner et les dévorer. Par chance, quand nous sommes tombés sur Hébus, nous étions avec le sage Nicolède, celui qui était en charge de mon village. Il l’a enchanté et, depuis, le troll est devenu un parfait confrère. L’autre avantage de Nicolède, ce sont ses deux filles. Bien qu’elles soient sœurs, elles sont aussi différentes que le jour et la nuit. L’aînée, C’ian est une blonde douce dont la magie peut guérir n’importe quelle plaie une fois la nuit tombée. Cixi, la brune, est une chipie qui n’a de cesse de me tourmenter au début de notre aventure. Mais ce que nous avons vécu les a pas mal changées, je dois l’avouer.

    Bien évidemment, j’ai rencontré d’autres nombreux alliés, mais le temps et les mots me manquent. En vérité, ce n’est même pas moi qui écris, je n’ai pas la fibre littéraire, je me contente de dicter les idées à l’un de mes neveux, plus doué pour ça. Que voulez-vous ? On ne peut pas être doué pour tout ! Votre humble aventurier Lanfeust, tout jeune homme qu’il est, préfère s’adonner à la rixe et à l’art de la guerre.

    © Marine ALEXIS, janvier 2014

    UE Libre Édition jeunesse, L2 HSI

    Post-scriptum

    D’après

    ARLESTON, Christophe, TARQUIN, Didierill. Lanfeust de Troy ; 1 L’ivoire du Magohamoth. Toulon : Soleil Productions, 1994. 44 p. : ill. en coul., couv. ill. en coul. ISBN 2-87764-257-7. (Lanfeust de Troy ; 1)

    Site dédié à la série : lanfeustofficiel.com

    Base de données BDGEST : bedetheque.com

    Définition de Pétaure sur lanfeustofficiel.com

    définiton de Gargunia sur lanfeustofficiel.com

    Notes de bas de page

    [1] « gros mammifère »

    [2] « créature arboricole »