Site littérature jeunesse de lille 3

Est-ce que la maîtresse dort à l’école ? de Carole Fives & Anne Isabelle Le Touzé ill.

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    « Quand les enfants ont quitté l’école, la nuit, la maîtresse se repose. Elle dort sous son bureau, comme toutes les maîtresses. Sauf celles qui dorment dans les placards à fournitures... »

    (JPG)
    © L’École des loisirs, 2014

    Quand les enfants ne sont pas là...

    La maîtresse danse !

    Que font donc les maîtres/esses lorsque les enfants rentrent chez eux après l’école ? Nous nous sommes tous posés la question au moins une fois, lorsque, chargés de notre sac à dos après une longue journée à l’école, nous jetions un dernier regard à notre instituteur avant de rentrer chez nous.

    Et parfois, non sans surprise, nous croisions notre maîtresse/maître, au coin d’un rayon de supermarché, ou d’une rue, ou encore d’un parc : que peut-elle/il bien faire là ? Lui aussi fait ses courses ? Elle aussi promène son enfant au parc ? La maîtresse a un enfant ?! Toutes nos certitudes étaient remises en cause.

    Parce que la maîtresse, normalement, elle vit à l’école : le jour elle y fait la classe et la nuit « elle dort sous le bureau, comme toutes les maîtresses » sauf bien sûr, « celles qui dorment dans les placards à fournitures... ».

    Carole Fives & Anne Isabelle Le Touzé ont décidé de montrer la « vérité » sur la vie des maîtres et maîtresses, sur un ton humoristique et ironique, avec un clin d’œil à nos instituteurs/trices, à nos enfants et à notre enfance.

    Le résultat...

    C’est un album pour enfant à partir de 3 ans, l’âge où on commence à aller à l’école, l’interrogation dans le titre « Est-ce que la maîtresse dort à l’école ? » invite explicitement à la lecture et stimule notre curiosité de parent et d’enfant. L’album est en format italien, c’est-à-dire qu’il est plus large que haut, ce qui permet de créer un panorama dans les illustrations. Celles-ci ont d’ailleurs une place importante dans l’album, elles n’ont pas de cadre, s’étendent sur deux pages et sont peintes à l’huile dans des tons assez sombres évidemment : c’est la nuit. Les traits de peinture sont bruts et représentent strictement le réel avec des jeux d’ombres et de perspectives. On retrouve tous les éléments propres à une école : la classe, le bureau de la maîtresse et les fournitures scolaires, les toilettes et la cour de récréation. Identiques -comme dans la vraie vie- même si on peut douter de l’exactitude des faits, contés par la narratrice... Enfin bon, ça c’est une autre histoire.

    Carole Fives, qui a écrit les textes, les a insérés dans les illustrations ; une fois à droite, une fois à gauche, de quoi faire un peu d’exercice aux cervicales, tant qu’à faire ! Mais c’est non sans raison car le texte nous dévoile...

    ...La vraie vie cachée de la maîtresse.

    © Laura LOCQUET, L1 culture et média, UE libre édition jeunesse

    Mai 2014

    Post-scriptum

    FIVES, Carole. Est-ce que la maîtresse dort à l’école ?. Anne Isabelle LE TOUZE ill. Paris : L’École des loisirs, 2014. 32p., 22x31cm. ISBN : 957-2-211-21419-3 (cartonné)