Site littérature jeunesse de lille 3

Histoire de grignotage

ou de la petite souris enfermée dans un livre...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Faire le choix d’UN livre qui a marqué mon enfance fut extrêmement difficile. Autant dire que je n’ ai pas le souvenir d’un seul, mais de PLUSIEURS.

    Le livre pour moi enfant représentait à lui seul un monde à part entière, dans lequel je me plongeais sans plus différencier réel et fiction. La texture des pages devenait le socle de cet univers, les personnages des êtres vivants prêts à bondir hors de lui, s’ils étaient libérés. Bébé, je me rappelle déjà en train de manger mes albums, au sens littéral du terme comme une souris, car ils avaient bon goût.

    Ce souvenir m’a amenée à comprendre pourquoi aujourd’hui encore, avant d’acheter un livre, je me surprends à tourner ses pages pour les sentir, tâter sa couverture de mes doigts, peser son poids dans ma main. Mes rapports aux livres ont toujours été émotionnels et emplis de sensations.

    (GIF)
    © Gallimard jeunesse, 1993

    UN livre pourtant, issu de ces souvenirs enfantins, m’est revenu en mémoire. C’est celui de l’Histoire d’une petite souris qui était enfermée dans un livre ou un avion.

    C’est tout simplement l’histoire d’une petite souris enfermée dans un livre aux pages vierges. Coincée dans cet endroit sans issue, grignoter est la meilleure solution pour s’échapper. Elle découvre alors que derrière cette prison se trouve un monde réel, un monde qui n’attend plus qu’elle.

    De manière métaphorique ce petit livre sans texte est un peu l’histoire de ma jeunesse. Si je me rappelle encore si bien, aujourd’hui, des effets que m’a procurés ce livre quand je l’ai découvert, enfant, c’est que cette histoire fait sens. Enfant, bien avant d’aller à l’école et d’apprendre à lire, les livres mis à mon entière disposition étaient sans doute mon seul refuge. Que ce soit les images à dévorer, les pages à toucher, les personnages à imaginer, les histoires à réinterpréter, tout était bon à rêver. C’était bien lui le mot qui me collait à la peau : rêver. Les soirs où je ne trouvais pas le sommeil, je sortais ma pile de magasines « Popi » ou « Pocoti » et je lisais et relisais sans fin les mêmes histoires sans jamais me lasser. J’ai même un jour découpé un personnage dans l’un de mes albums, pensant que si je faisais cela il prendrait vie. Je ne vivais plus ma vie, je vivais mes livres, dans mes livres. D’où mon extrême sensibilité et bien-sûr, timidité. Ce qui était dommage car, je ne me satisfaisais plus des « vraies » choses de la vie.

    C’est l’histoire de la petite souris qui m’a finalement ouvert les yeux sur mon état. Je me suis rendue compte que je m’ennuyais non pas parce que la vie me paraissait plus belle dans mes livres, mais parce que je ne voyais même plus qu’il existait un autre monde, celui dans lequel je vivais. Le but des livres n’étaient pas en effet pas de m’enfermer, mais d’apprendre à apprécier et à mieux vivre la vie. Telle une petite souris enfermée dans un livre, je cherchais à m’en échapper. C’est en mangeant mes livres que j’ai pris conscience qu’ils n’étaient qu’objets.

    Je pouvais enfin me délivrer de l’idée qu’un jour je trouverai un chemin pour un monde parallèle car le meilleur des mondes était déjà devant mes yeux. Reprendre pied dans la réalité. Être enfin prête à m’envoler.

    Tel fut finalement le rêve que m’a permis de réaliser ce bel album : croquer la vie à pleine dents.

    Il me rappelle enfin que les livres sont avant tout des objets. Et, qu’avant de vivre avec eux, une histoire d’intellect c’est avant tout une histoire des cinq sens, vécue dans l’enfance, qui nous fait les aimer.

    © Marie-Sara ANSELIN, 2014

    L3 Culture et médias, UE libre édition jeunesse

    Post-scriptum

    FÉLIX, Monique. Histoire d’une petite souris qui était enfermée dans un livre ou un avion. Paris : Gallimard Jeunesse, 1993. Non paginé : tout en ill., couv. ill. ; 18 x 18 cm. ISBN 2-07-058289-2 (rel.)