Site littérature jeunesse de lille 3

Exposition de M.Emre Orhun à la Médiathèque de Roubaix du 2 Mai au 5 Juin 2015

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    En mai, c’est le mois de la BD à Roubaix ! Cette fois, c’est une exposition dont il s’agit. En effet, du 2 mai au 5 juin, c’est un clin d’œil aux œuvres de M.Orhun qui est organisé. À travers des planches inédites, venez vous plonger dans l’univers de cet auteur si mystérieux !
    (JPG)
    Affiche de présentation
    © Emre Orhun, ill

    De prime abord, qu’on se le dise, je ne connaissais pas vraiment la vie et les œuvres de M. Orhun. Après diverses recherches, ce que j’ai appris m’a vraiment surprise. Une surprise dans le bon sens, car le style de cet auteur/illustrateur est vraiment unique et remarquable.

    (JPG)
    M. Emre Orhun

    “Éboueur” ou “concierge”, tels étaient les métiers que pensait faire Emre Orhun quand il était petit. Lui même ne savait pas vraiment pourquoi.

    À l’école, Emre était un élève discret, il n’avait pas de matière de prédilection et s’en sortait en faisant le minimum. Son passe-temps favoris pendant les cours était de dessiner « des monstres et des super-héros mal proportionnés dans les marges » (extrait du site emreorhun.jimdo.com) de ses cahiers. Comme chaque enfant, les gadgets électroniques, les objets imaginaires dignes des personnages de Marvel le faisaient rêver. Pour le petit Emre, c’était une montre pour gérer le temps qu’il lui fallait.

    Les cours de dessin étaient pour lui un véritable soulagement. Il pouvait laisser libre cours à son imagination sans être obligé de se faire réprimander pour ses “gribouillis” hors contexte.

    Jusqu’à la fac, il a réussi à s’en sortir en ne travaillant que le strict nécessaire. Le dessin représentait pour lui un « refuge où il s’enfermait par moment pour échapper à sa vie d’adolescent »(extrait du site emreorhun.jimdo.com). Il se sentait incompris parce qu’il n’avait pas les mêmes idées que tout le monde.

    En 1993, il s’est installé à Lyon pour y faire, dans un premier temps, des études d’architecture, puis pour suivre des cours à la prestigieuse École Emile Cohl où il s’est spécialisé dans l’illustration et la BD.

    Après avoir pris conscience qu’il voulait faire du dessin son métier, M.Orhun en a fait une réalité. Depuis une quinzaine d’années, « il illustre des albums, des BD , des articles de presse ainsi que des dessins personnels »(extrait du site emreorhun.jimdo.com).

    Ce qui fait la renommée d’Emre Orhun, c’est sa technique et son style en matière de dessin. Il privilégie l’utilisation du noir et du blanc. En effet, pour mettre ces deux couleurs en avant, il utilise la technique de « la carte à gratter », c’est à dire qu’il se sert d’une surface noire qu’il gratte avec de petits outils pointus pour faire ressortir le blanc en guise de lumière. Il a découvert cette façon de faire avec les BD de M.Thomas Ott. En parallèle, il aime peindre et expérimenter de nouvelles choses avec d’autres techniques pour la couleur. Pour lui, le dessin ne doit pas être une reproduction fidèle de la réalité mais plutôt le reflet d’une réalité intérieure .

    (JPG)
    © Glénat, 2010

    Niveau de l’édition, notre auteur a publié deux albums chez Glénat : Erzsebet et la Malédiction du Titanic. Pour les livres jeunesse, il a illustré pour les éditions Albin Michel, Thierry Magnier et Sarbacane entre autres.

    (JPG)
    © Glénat, 2012

    Lors de l’exposition du 2 mai au 5 juin, vous pourrez observer des planches originales. En passant par les cartes à gratter de son œuvre Medley et autres dessins et illustrations, vous allez pouvoir entrer dans l’univers de l’auteur et comprendre sa vision de la vie et du dessin. Pour comprendre au mieux son travail, nul doute qu’il faut voir directement ce qui a été réalisé.

    L’exposition se tiendra au 1er étage de la Médiathèque de Roubaix. L’entrée est libre et n’exige pas de prix. Petits et grands sont les bienvenus !

    Sur ces mots, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très bonne visite !

    Petit rappel : M.Orhun sera également présent au 10ème Salon de la BD de Roubaix les 16 et 17 Mai 2015.

    © Laura De Bruyne, avril 2015

    Avec tous les remerciements de Lille3jeunesse à Emre Orhun qui nous a très gentiment donné l’autorisation de publier sa photo.

    Post-scriptum

    RASSAT, Cédric. La Malédiction du Titanic. Emre ORHUN, ill. Grenoble : Glénat, 2012. 1 vol (47 p.) : ill en noir, couv. ill en noir et en coul ; 34 cm. ISBN 978-2-7234-8502-9 (rel.) : 25,50 €

    RASSAT, Cédric. Erzsebet. Emre ORHUN, ill. Grenoble : Glénat, 2010. 1 vol (66 p.) : ill en noir, couv. ill en noir et en coul ; 32 cm. ISBN 978-2-7234-6568-7 (rel.) : 15 €

    Liens utiles

    Site officiel de M.Orhun : emreorhun.jimdo.com

    Galerie photos M.Orhun : www.emreorhun.com

    Site officiel de la Médiathèque de Roubaix : www.mediathequederoubaix.fr

    Article 10éme Salon de la BD Roubaix c’est ici

    Site officiel des éditions Glénat : www.glenat.com

    Site officiel des éditions Thierry Magnier : editions-thierry-magnier.com

    Site officiel des éditions Albin Michel : www.albin-michel.fr