Site littérature jeunesse de lille 3

Le signet ou marque-page

du bréviaire aux réseaux sociaux...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    S’il conserve son appellation d’origine, notamment pour les puristes et les professionnels de la reliure, le signet est aujourd’hui plus communément appelé marque-page (en anglais bookmark). Loin d’être tombé en désuétude, il est devenu l’objet d’un véritable engouement. Les raisons en sont multiples.

    (JPG)
    Le chat Baron, marque-page compagnon de lecture des Contes d’Andersen !
    © Les illustrations de Mihne, 2016

    DÉFINITIONS

    (JPG)
    Tranchefile et signets
    Missel vespéral romain quotidien Photo É. D.

    Les encyclopédies et dictionnaires en expliquent surtout le côté pratique qui trouve ses origines dans le domaine religieux et la reliure.

    (JPG)
    Signet du Missel vespéral romain quotidien
    © Éditions de l’Apostolat liturgique Bruges Photo É.D.

    Signet, subst. masc. A. 1. Ensemble de petits rubans qu’on insère entre les pages d’un missel ou d’un bréviaire afin d’en marquer certains endroits. [1] 2. Ruban fixé à une extrémité en haut du dos d’un livre relié et servant à marquer une page du livre.  [2] P. anal. Bande de papier, de carton, de cuir, etc. servant au même usage.  [3](atilf.atilf.fr) [4]

    (JPG)
    Signet ruban pour Les Contemplations de Victor Hugo (reliure d’Art)
    Photo É. D.

    Signet n.m. Petit ruban ou filet qu’on insère entre les feuillets d’un livre pour marquer l’endroit que l’on veut retrouver. (larousse.fr)

    Marque-page n.m.  [5] Papier, carton, marque quelconque qui sert à trouver une page dans un livre. (larousse.fr)

    Un marque-page ou signet est un morceau de papier ou de tissu, qui comme son nom l’indique, permet de marquer une page d’un livre, c’est-à-dire d’être capable de distinguer cette page des autres afin de pouvoir la retrouver ultérieurement, sans pour autant détériorer le livre (par de l’encre, une déchirure ou un pli). (wikipedia.org)

    Le terme vulgarisé "marque-page" est plus usité mais le "puriste" lui préférera encore souvent le mot signet.

    Le marque-page, témoin de son temps

    (JPG)
    Marque-page dédicacé par Benjamin Lacombe !
    © Éditions Soleil

    S’il a bien sûr gardé son utilité première, le marque-page est aujourd’hui beaucoup plus qu’un simple aide-mémoire-outil de repérage.

    (JPG)
    Un trésor tout en transparence
    © Photo Olivier Mazzola

    Il peut aussi être un véritable objet de collection et de décoration, comme un petit trésor que l’on chine avec délice pour se l’offrir ou l’offrir en cadeau. Mais surtout, comme le souligne l’auteur de l’excellent site marque-page.be « À une époque où l’image est omniprésente, le marque-page ne serait-il pas le témoin de son temps » et, par là-même, celui de la littérature jeunesse ?

    Wikipédia note que « le puriste se fera un devoir de ne collecter que les marque-pages offerts ou ceux achetés d’occasion. » Tel un chasseur d’images, il sera ainsi à l’affût dans les librairies, musées, bibliothèques, centres de documentation, salons, expositions, offices de tourisme...

    (JPG)
    Photo É. D.

    Cependant, un collectionneur - puriste ou non - n’hésitera pas non plus à mettre le prix pour acquérir " le marque-page " qui le fait "craquer" notamment lorsqu’il s’agit d’un thème qui lui est cher. En témoigne l’enthousiasme suscité par les marque-pages sur les chats ou ceux d’auteurs-illustrateurs jeunesse dont les admiratrices n’hésitent pas à faire la queue sur les salons pour avoir le marque-page dédicacé, comme un véritable trophée !

    (JPG)
    Photo É. D.

    Si la forme rectangulaire est la plus courante, certains signets se distinguent car ils prennent la forme d’un personnage, d’un animal, d’un végétal, d’un objet...

    (JPG)
    Jean-Michel Delambre ill.

    Très recherchés sont les puzzles car mis côte à côte recto/verso (comme celui offert chaque année aux visiteurs du Salon du livre de Bondues) ils ne forment qu’une seule et même image et s’ils s’accompagnent du flyer ou de la carte postale, le collectionneur est alors comblé.

    (JPG)
    Blanche-Neige
    © Mihne, 2016

    Les artistes créateurs ne manquent pas d’imagination pour faire des marque-pages de délicieux petits objets d’art : en dentelles, sur parchemin, hologrammés, plastifiés, transparents, décorés d’un ruban terminé par un petit bijou comme les ravissantes créations de la jeune et talentueuse artiste Mihne.

    Ici, par exemple, le joli marque-page de Blanche-Neige avec son ruban de satin noir et la petite pomme en bijou !

    Le marque-page comme un cadeau

    (JPG)
    "Bookmark" made in Korea
    (photo É.D.)

    Ah ! Tiens au fait, je t’ai apporté des marque-pages !

    Si vous avez un collectionneur dans votre entourage, vous savez maintenant comment lui faire plaisir et même s’il n’est pas vraiment collectionneur mais qu’il a tel ou tel " dada ", vous êtes certains que vous trouverez LE marque-page qui le comblera de bonheur. Il vous suffira de voir son grand sourire lorsque vous en sortirez de votre poche ou de votre sac en lui disant « Ah ! Tiens au fait, je t’ai trouvé des marque-pages » !

    (JPG)
    Marque-pages offerts aux gourmets et gourmands
    © Du Bruit dans la cuisine (photo É.D)

    Elle ou il adore cuisiner ? Vous pouvez lui dénicher des marque-pages avec des recettes !

    (JPG)
    Marque-pages BD
    (photo É.D.)

    Elle ou il est fan de BD, de polar ou d’héroïc fantasy ? Vous pourrez lui en trouver dans les librairies, sur les Salons du livre etc. De jeunes parents ont aussi la bonne idée du marque-page comme faire-part de naissance.

    (JPG)
    Signet de Lyon avec son enveloppe
    Photo É. D.

    Vous êtes en vacances ? Préférez le marque-page à la carte postale qui risque fort de finir ses jours au tri sélectif ! On en trouve de plus en plus dans les lieux culturels et touristiques avec leurs propres enveloppes.

    (JPG)
    © La bourse aux livres

    Pour la Saint Valentin 2016, La Bourse aux livres de Tournai de Tournai, plus grande bouquinerie de Belgique, a même proposé un concours à tous les amoureux "inspirés" d’illustrer un signet : « et les lauréats ont eu le bonheur d’être édités à 2000 exemplaires, édition collector annuelle ! »

    La liste pourrait être encore longue de l’imagination qui déborde dans le domaine du signet devenu définitivement bien plus qu’un simple petit bout de papier, de carton, de cuir ou de tissu destiné à retrouver une page...

    Un succès grandissant

    (JPG)
    © Balivernes éditions
    Photo Claire Collart

    Tout en gardant son petit côté pratique pour reprendre la lecture d’un roman, le marque-page est surtout devenu l’outil de communication par excellence des livres mais aussi des événements artistiques et culturels. La littérature jeunesse y tient donc une place de choix.

    (JPG)
    Marlène Chombart-Lemoine ill.
    © éditions Thot

    Éditeurs, libraires, médias, organisateurs de salon du livre, tous ont compris depuis longtemps que ce "petit plus" est reçu comme un véritable cadeau par les lecteurs... On peut "oser" penser que certains lecteurs n’achètent un album, un roman, une BD ou un périodique QUE pour le marque-page qui l’accompagne... voire même imaginer que certains collectionneurs en "chipent" dans les libraires... smiley

    (JPG)
    Création J. et L. Denière

    Ainsi, loin de n’être qu’un petit objet pratique, le signet/marque-page est aussi une oeuvre d’art, un outil de communication et le témoignage d’une époque.

    Pour preuve de la place importante qu’il occupe, il a :

    -  ses clubs de collectionneurs comme celui de la Bibliothèque publique de Mouscron

    -  son musée [en ligne](lemuseedumarquepage.fr/Site/Accueil.htm)

    -  ses expositions comme celle de Mihne (cf. Lesillustrationsdemihne et mihne.canalblog.com) au Chat voir vivre de Lille le salon de thé où le client n’est pas le roi !

    (BMP)
    Création J. et L. Denière

    -  SON salon annuel à Malo-les-Bains qui permet aux collectionneurs de toute la France et des pays voisins de se rencontrer pour échanger. Une magnifique exposition digne d’un galerie d’Art y est également proposée sur une thématique qui change chaque année. Le 18ème Salon du Signet qui s’est tenu les 16 et 17 avril 2016 était placé sous le signe de la Fête et celui de 2017 nous réserve encore de délicieuses et exquises surprises mais nous n’en dirons pas plus... À découvrir sur le salon-du-signet.over-blog.com

    (JPG)
    © Les illustrations de Mihne

    -  Enfin, le signet s’est mis à l’heure du Web et des réseaux sociaux et il n’est pas rare qu’il soit offert comme lot d’un petit concours pour le plus grand bonheur du lauréat comme sur la page Lesillustrationsdemihne où les fans sont souvent invités à gagner de superbes marque-pages.

    Un grand merci à Annie, Aude, Benjamin, Claire, J. et L. Denière, Françoise, Laura, Marie-Christine, Marlène, Mihne, Olivier, Pauline, Sophie et Yvonne pour les jolis marque-pages et les photos qui ont permis d’illustrer cet article !

    © Élisabeth Debuchy

    Notes de bas de page

    [1] « L’homme aperçut son chapeau tombé à terre, et son bréviaire, dont il vit les images et les signets éparpillés sur le sol » (Bernanos, Sous le Soleil de Satan, 1926, p. 274)

    [2] « Madame Polliat se lève demande à Pierre de l’aider à descendre sa valise de paille, et il confie son guide bleu à Agnès qui met son doigt entre les pages en le fermant tandis que les deux signets, les deux minces rubans bleus inutilisés pendent » (Michel Butor, La Modification, 1957, p. 114.

    [3] « Mlle Bernardine s’assied dans un fauteuil bas, prend sur sa petite table un livre préparé, et l’ouvre à une page qu’un signet de papier indique d’avance » (Jules Romains, Les Hommes de bonne volonté, 1932, p. 41).)

    [4] Atilf : Trésor informatisé de la langue française. CNRS et Université de Lorraine

    [5] pluriel : des marque-pages