Site littérature jeunesse de lille 3

L’Afrique, petit Chaka... de Marie Sellier et Marion Lesage

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Derniers messages publiés dans les forums

    Un petit garçon d’origine africaine interroge son grand-père sur l’Afrique de son enfance. L’enfant découvre alors, à travers la vie de son grand-père, une Afrique pleine de couleurs, de magie et de rites mystérieux.

    L’univers de l’Afrique traduit par les illustrations

    (GIF)

    Le choix du support des illustrations est important dans ce livre car il permet de réaliser des effets spécifiques. En effet, la magie se dégage des contours et du cadre dans lequel se déploient les formes et les personnages. Les peintures à l’huile, reproduites sur du papier rustique superposé (papier à grain, kraft...), dont les traits stylés font ressortir l’esprit africain, peuvent inciter le lecteur à découvrir l’art original qui les a inspirées. Les sujets de ces peintures paraissent cependant irréels : les personnages représentés sans visage ressemblent plus à des silhouettes, à l’exception cependant de la mère du grand-père dont le portrait est bien détaillé. Un album sur l’initiative du musée national des arts d’Afrique et d’Océanie

    Ces peintures s’opposent aux photos d’objets d’art africain qui renforcent et illustrent systématiquement la page de texte (objets, conservés au musée, que l’on retrouve à la dernière page, nommés et classés selon leur pays d’origine). Ces photos replongent le lecteur dans la réalité et prouvent la véracité des propos du grand-père.

    Entre album et documentaire

    Le texte est rythmé par les questions du petit garçon qui se situent à chaque fois au début de la page et par la reprise de la question par le grand-père qui commence son explication. Le vocabulaire de l’Afrique est parfois difficile à aborder pour des enfants et nécessite la présence d’un adulte. On remarque aussi une unité de texte, une stricte correspondance entre le texte et les illustrations et, enfin, une mise en page identique tout au long du livre (le texte et la photo sur une page et la peinture sur l’autre page), ce qui facilite l’appropriation du récit. Le format rectangulaire et en hauteur du livre équilibre le rapport texte/images.

    Cet album ne prétend pas faire découvrir l’Afrique en détail, mais propose plutôt une approche poétique et magique qui conduira peut-être le lecteur à vouloir approfondir ses connaissances au sujet de l’Afrique.

    Isabelle Loosfelt (06/2003)

    Post-scriptum

    Sellier, Marie, Lesage, Marion ill. L’Afrique, petit Chaka... Réunion des Musées Nationaux, 2001. 44 p.ISBN 2-7118-4062-x

    Forum de l'article : 2 contribution(s) au forum

    L’Afrique, petit Chaka... de Marie Sellier et Marion Lesage, Par : VANNESTE Jacques, 4 décembre 2007

    J’ai utilisé le texte du début de ce livre pour entamer une découverte de l’Afrique lors de la semaine de la solidarité internationale. J’ai modifié le nom de papa Dembo par Naba Sanem, chef de Zorgho, ville du Bukina faso, jumelée avec Bousbecque (au Nord Ouest de Lille) depuis presque 20 ans (1988-2008). Le portrait peint de Naba Sanem était sur un chevalet. Je trouvais ce texte très beau. Puis j’ai poursuivi avec des Contes d’Afrique adapté à chaque niveau de classe. J’ai eu 11 classes en 3 jours, du CP au CM2. Pour moi, ce livre est très esthétique car il permet aux musée national du Quai Branly de faire découvrir des œuvres africaines. Les illustrations sont aussi très esthétiques mais éloignées de l’imaginaire des enfants. C’est un livre que les adultes achètent car il est beau. Je n’ai pas lu le reste du livre aux enfants.

    Je salue Elisabeth Debuchy qui a repris les activités du secteur jeunesse. Nous sommes cousins.

    L’Afrique, petit Chaka... de Marie Sellier et Marion Lesage, par Elisabeth Debuchy, 4 décembre 2007
    Merci Jacques !!!!
    Retour au début des forums