Site littérature jeunesse de lille 3

Je ne veux pas aller à l’école ! de Karl Ruhmann et Miriam Monnier

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Aujourd’hui, Rémy n’a aucune envie d’aller à l’école ! Et si Ouistiti, son grand singe en peluche, y allait à sa place ? Rémy enfile ses propres vêtements à Ouistiti et lui explique comment se déroule une journée à l’école et à quel point c’est...formidable ! Devinez qui va finalement aller à l’école ?

    (GIF)

    Auto persuasion de l’enfantNous suivons ici l’évolution d’un petit garçon (utilisation du " je ") qui refuse d’aller en classe mais qui arrive à se persuader que l’école n’est pas si mal que ça. On remarque l’absence presque totale des parents dans cette histoire (ils ne sont même pas représentés graphiquement). La mère n’intervient qu’à deux courtes reprises et elle n’a aucune influence sur la décision finale de Rémy. Le rôle secondaire est tenu par une peluche en forme de singe à qui Rémy tient une conversation imaginaire, décrivant ainsi des activités que l’on retrouve dans toutes les maternelles. Le jeune lecteur peut donc s’identifier facilement à Rémy.

    Les textes qui ne comportent qu’une dizaine de lignes par double-page et se situent toujours sur la page de gauche sont faciles à lire car le vocabulaire employé est simple et les caractères sont de grandes tailles.

    L’image est ici d’une grande efficacité dans la représentation du monde réel vu à la manière des enfants. Les illustrations en " pleine double-page " montrent souvent Rémy et Ouistiti en gros plan et une série de scènes scolaires typiques (la cantine, la récréation, le sport...). L’illustratrice omet volontairement certains détails descriptifs afin de mettre en évidence les objets importants aux yeux des enfants et plus particulièrement à ceux de Rémy. Ainsi, les murs de la chambre de Rémy sont totalement dépouillés mais le lit et le train électrique prennent pratiquement toute la place.

    Je ne veux pas aller à l’école est une histoire simple (il n’arrive aucune péripétie au héros) qui peut être racontée, par exemple, à un enfant effectuant sa première rentrée ou qui refuse de retourner en classe.

    Mots clefs : peur / école

    par Isabelle Loosfelt (07/2003)

    Ruhmann, Karl. Monnier, Miriam (ill.)Je ne veux pas aller à l’école ! Éditions Nord-Sud, 2002.ISBN 3314214944