Site littérature jeunesse de lille 3

La maison bleue, d’Anne Herbauts

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Un voyageur pose sa valise dans un pays chaud situé entre ciel et mer. Là, il construit sa maison faite de pierres avec pour seul témoin la mer qui manifeste son émotion au fur et à mesure que se bâtit l’édifice. (GIF) Elle murmure et s’ébahit quand la maison s’enduit de crépi blanc, elle soupire quand la construction est terminée tandis que bonhomme, ex- voyageur, s’émerveille de son labeur. Cependant trois oiseaux se moquent de la maison de pierre. Sans doute manque-t-elle de couleurs ? Alors, bonhomme choisit le bleu ce qui rend la mer bleue de bonheur... mais le bleu sur le bleu finit par faire disparaître la maison. Les oiseaux deviennent alors si moqueurs que bonhomme décide d’orner sa façade d’une frise constituée de mille oiseaux ; mais nos trois compères rient de plus belle car pour eux la maison s’envole puisque de nouveau elle se confond cette fois-ci avec le ciel ! Alors bonhomme réalise que pour bâtir une maison aussi vaste que le ciel, il lui suffirait qu’elle en ait la toiture, les murs y seront infinis... Tandis que la mer sourit, bonhomme s’endort heureux sous le toit du ciel. Quant au lecteur, le livre une fois refermé, il porte son regard vers le lointain.

    C’est une histoire de perspectives : si au regard des trois oiseaux perchés au sommet d’un arbre, la maison paraît si petite, pour bonhomme elle le devient d’autant plus qu’il est un terrien, les pieds posés sur le sol et les yeux levés vers le haut. Cependant notre personnage retrouvera un équilibre, influencé par les lois naturelles que représentent la mer et le ciel.

    Quoiqu’il en soit Anne Herbauts nous avertit dès la première page : "c’est une question de point de vue..."

    Un très bel album écrit avec poésie. On s’attachera aux illustrations qui évoluent avec les péripéties : petit à petit, les scènes représentées s’élargissent sur les pages, d’ailleurs la taille de l’album s’y prête !

    Par Nacéra Babérih, documentaliste collège Louis Pasteur Oignies et Léonard de Vinci Carvin (04/2002)

    Herbauts, Anne. La maison bleue. casterman, 2000. ISBN 2203565012