Site littérature jeunesse de lille 3

Le pêcheur et sa femme, des frères Grimm et John Howe

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Un conte traditionnel revisité par un maître de l’illustration

    (GIF)

    On est pris par ces illustrations singulières avant même d’entrer dans le récit : les écussons sur les pages de garde résument, à eux seuls, la portée symbolique du conte.

    Tout le monde connaît l’histoire de ce pêcheur, qui ayant capturé un prince ensorcelé en tanche, demande, tourmenté et harcelé par sa femme, des souhaits de plus en plus démesurés ?

    Je parlais donc des pages de garde... J’ai été particulièrement impressionnée par cette première illustration : la main grasse et richement baguée de la femme, tenant en son creux son mari miniaturisé et en haillons. Tout un symbolisme de l’ogresse est ici dépeint (dans la même idée, l’illustration de l’échiquier, où le mari est un pion, est incontournable). Autant vous dire que l’image de la femme, dans les contes et spécialement ceux qui ont une forme cyclique, est peu reluisante.

    Pauvres au départ, ils ont la chance de s’élever par l’acte généreux du mari. La cupidité et l’éternelle insatisfaction de la femme les feront retomber dans leur précarité initiale. Toujours le thème de l’homme ambitieux, se voulant égal et même supérieur à Dieu, qui est ici d’autant plus frappant qu’il s’agit d’une femme. On sait en quelle estime l’église la tenait, d’autant que les contes de mise en garde structurent la réussite du héros autour du respect des valeurs chrétiennes. Ici les deux compères ont tout faux : orgueil, biens amassés et non partagés, humiliation du " prochain " et même inversement des rôles au sein d’une famille avec la femme despote. Ne manquez pas de jeter un coup d’œil au jeu des illustrations : au début du conte, la cabane encadre le récit ; c’est aussi la dernière image, retour à la case départ donc. La dégradation de la situation est également très intéressante à remarquer : cours d’eau, mer déchaînée, puis tempête...

    J’ai vu sur le site de Grasset, qu’il s’agissait d’une réédition en agrandi de planches réalisées en 1983 par l’illustrateur canadien. Ce ne pouvait être qu’une bonne idée, puisque les originaux avaient été conçus en grand format, le résultat est mieux que cela, c’est un ravissement pour les yeux.

    Mots-clés : conte / ambition / orgueil

    A partir de 6 ans.

    par Christelle Colin (10/2002)

    Les frères Grimm, Howe, John (ill.)Le pêcheur et sa femme. Grasset, 2002. (Monsieur Chat Il était une fois), 2002. ISBN 2246321328