Site littérature jeunesse de lille 3

Tout un monde : le monde en vrac, d’Antonin Louchard et Katy Couprie

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Le monde vu en images

    (BMP)

    Imagier sans texte composé d’une centaine d’images, Tout un monde : le monde en vrac se prête à une exploration hasardeuse d’un monde à parcourir dans tous les sens : de gauche à droite, de droite à gauche, de haut en bas et de bas en haut, ce gros pavé coloré favorise l’imaginaire et laisse une grande place à la circulation et à l’association d’idées multiples et variées.

    Au début du livre l’image de la chaise invite le lecteur à prendre place pour la découverte de "Tout ce monde". La journée commence par quatre images illustrant successivement le petit déjeuner. Sur une autre page, des motifs noirs et blancs mènent à une minuscule vache en papier mâché dans un pré luxuriant. Du zoom sur des brins d’herbe suivent des poils de barbe en gros plan... Et ainsi de suite, les idées s’enchaînent et sont de nouveau chamboulées par d’autres images qui évoquent d’autres idées... Il en résulte la vision d’un monde sans paroles où les images surpassent le langage. Cet album se lit comme un kaléidoscope d’histoires que l’on peut interpréter de diverses manières.

    Un imagier d’un nouveau genre

    Tout un Monde est le fruit d’une réflexion sur la composition et la lecture de l’image. De fait cet album aux multiples facettes propose un éventail quasi exhaustif des techniques les plus artisanales aux plus modernes ou sophistiquées : gravure, peinture, photographie, images numériques des techniques utilisées en illustration : gouache, photos, papier mâché, sculpture, crayons, feutres... Les auteurs souhaitent ainsi montrer que les images sont manipulées en insistant sur leur fabrication et la diversité des supports. A l’instar de l’enchaînement d’idées, les images suivent un processus de transformation : on peut ainsi voir l’image du petit peintre dessiné au crayon suivie d’une photo couleur de la palette de peinture en gros plan, puis quatre séquences montrant le tableau en devenir, et enfin le tableau fini.

    Tout un monde, c’est aussi l’inventaire croisé et non exhaustif d’un monde brouillon et encombré d’objets, du quotidien de chacun ; c’est le reflet d’un enchaînement de pensées surprenantes, amusantes et transversales, qui vagabondent comme par hasard dans nos esprits, à la manière des rêves.

    Pour tous, dès 3 ans, avec toutefois une réserve pour les lecteurs sensibles ou non accompagnés : veillez à l’éventuelle indigestion de formes et de couleurs devant ce méli-mélo d’images désordonnées.

    Genre : imagier, album

    Mots clés : monde, imaginaire, boîte à idées, créativité.

    par Murielle Tavernese (07/2003)

    Louchard, Antonin, Couprie, Cathy. Tout un monde : le monde en vrac.Thierry Magnier, 1999. 260 p. ISBN . 2-84420-063-X