Site littérature jeunesse de lille 3

Zeppo, de Carl Novac et Peter Elliott

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Ce chat est un drôle d’oiseau !

    (JPG)
    © Pastel, 2002

    Zeppo est un chat, mais pas n’importe quel chat : il appartient à un bandit. Un beau jour, son maître l’emmène avec lui faire un braquage. Son bandit de maître a eu la bonne idée de mettre un masque de chat pour l’occasion. Et lorsque la police arrive, ni une ni deux : ils emmènent le bandit et son chat, puisqu’ils ont la même tête ! Et au tribunal, Zeppo est reconnu comme le complice de son maître. Ils sont incarcérés et partagent la cellule d’autres détenus qui ont eu la même idée visiblement : un homme avec un masque de chien et son chien, un homme avec un masque d’oiseau. Et Zeppo a lui aussi droit à l’uniforme rayé du prisonnier, agrémenté d’une clochette dans le dos au cas où il se sauverait... Enfin, la clochette n’est pas de grande utilité : il se sauve à vélo, loin, très loin. Il va même pédaler sur la mer jusqu’en Chine où il est accueilli à bras ouverts par les chinois qui sont séduits par son costume "à la dernière mode de Paris". Zeppo mène une vie royale là-bas, mais il a des remords et repart délivrer son maître.

    Une histoire un peu "tirée par les cheveux", certes, mais néanmoins un album sympathique grâce notamment à l’illustration. Parce que Zeppo apporte un grain de folie dans cette histoire finalement pas très gaie de vol, de procés, de prison. Zeppo est tour à tour drôle - voire très drôle ! - et touchant. Il n’est pas sans nous rappeler Garfield, sans doute à cause de son regard d’endormi, mais aussi de son côté désinvolte ou flegmatique. Et puis aussi, parce que, comme Garfield, sous ses airs de "je-m’en-foutiste", il cache une grande tendresse. La preuve : il quitte sa vie de pacha pour sauver son maître.

    Une petite histoire sans prétention mais, c’est certain, ce Zeppo plaira aux amateurs de chats.

    Marine Dormion, février 2003

    Post-scriptum

    NORAC, Carl, ELLIOTT, Peter ill. Zeppo. Pastel, 2002. 24 p. : ill. en coul. ; 18 x 18 cm ISBN 221106695X Cartonné 9,20 €

    À partir de 5 ans.