Site littérature jeunesse de lille 3

Le destin de Linus Hoppe et La seconde vie de Linus Hoppe, de Anne-Laure Bondoux

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Le destin de Linus Hoppe et La seconde vie de Linus Hoppe, d’Anne-Laure Bondoux, reprennent un thème récurrent des romans de science-fiction : comment sortir d’un système politique totalitaire ?

    À la façon d’Aldous Huxley dans Le meilleur des mondes, l’auteur nous présente un personnage d’environ quatorze ans, Linus, vivant dans un monde découpé en quatre sphères. Linus fait partie de la première sphère et doit passer l’examen qui, traditionnellement, permet à la société de mettre chaque individu dans la sphère à laquelle il convient. Chacune des sphères accueille un type de personnes, la première sphère pour les « têtes pensantes » du système, la deuxième pour la « main-d’œuvre », la troisième pour les « incapables » et la quatrième pour les « rebus » de la société : prisonniers, fous, marginaux... Le jeune héros s’aperçoit qu’il ne veut pas rester dans la sphère une, il ne s’y sent pas à sa place. Il décide alors de truquer l’examen, qui se révèle très arbitraire, afin de changer le système.

    Ce thème permet à l’auteur d’amener le jeune public à une remise en question de la vie qu’il mène, afin de donner une leçon de vie : il faut savoir prendre sur soi pour changer les choses qui ne nous paraissent pas justes.

    Ces romans, ont un but initiatique, et de façon subtile, poussent le lecteur à se remettre en question avec une écriture légère, accessible à un public peu initié à la lecture. Anne-laure Bondoux réussit à retranscrire l’intensité des romans de science-fiction adulte en jeunesse en simplifiant certaines notions sans prendre les jeunes adolescents pour des simples d’esprit.

    Barbara Laigle


    TOME 1

    Voici une nouvelle version du Meilleur des mondes pour les jeunes. L’intrigue se situe dans un futur assez proche car la grand-mère du héros est manifestement de notre époque.

    (GIF)

    Linus, 14 ans, vit paisiblement en sphère 1, la sphère protégée, dans une famille des plus classiques : une grande soeur qui suit des cours d’architecture et des parents très convenables. Une chose le tracasse : il doit passer dans trois mois le grand examen. S’il réussit, il pourra continuer à vivre en sphère 1, poursuivre de brillantes études et accéder plus tard à un poste de responsabilité. Sinon, il sera envoyé en zone 2, un peu comme la banlieue, avec un avenir des plus médiocres. Quant à son copain Chem, le petit génie de l’informatique et la forte tête, il risque fort d’atterrir en zone 3, une sorte d’espace disciplinaire, dont peu sortent "rééduqués". Les autres, on ne sait pas ce qu’ils deviennent. Et il y a encore la zone 4 pour les fous.

    Mais Linus n’est pas à l’aise dans ce monde trop bien organisé et sans surprise. Il se connecte sur un site d’échanges et y fait la connaissance de Yosh, un garçon de son âge qui vit en zone 2. Il le rencontre ensuite et commence à prendre conscience des réalités de son monde. Il y fait également la connaissance dun groupe de résistants. Puis il passe le grand examen. Mais, n’ayant pas absorbé la pilule ordonnée après l’épreuve, il n’oublie pas ce qui s’est passé : chaque adolescent est enfermé dans une cabine et subit un lavage de cerveau plutôt sévère qui, par ailleurs, met sa personnalité à nu et permet au Grand Ordonateur d’évaluer les adolescents et de trier les futurs habitants des différents zones.

    Le roman se termine dans la salle du grand tri : Chem est effectivement envoyé en zone 3, Yosh a réussi à passer en zone 1 et pour Linus, un avenir inconnu s’ouvre devant lui puisqu’il est affecté à la zone 2. Il y aura donc un deuxième tome.

    C’est un roman de science-fiction intéressant, écrit dans un style fluide très agréable et qui rend les notions de monde trop bien organisé et totalitaire accessibles aux plus jeunes. On peut donc le proposer dès 11/12 ans si le lecteur est assez mûr pour s’intéresser à ces problèmes.

    TOME 2

    Voici une excellente histoire de science-fiction accessible aux jeunes lecteurs à partir de 11/12 ans.

    (GIF)

    Action et suspense sont au rendez-vous. Mais ce n’est pas tout ! Il a aussi de belles histoires d’amitié, des actes héroïques au nom de la fidélité à sa famille, à ses amis, à la parole donnée.

    Et il y a surtout une réflexion intelligente et accessible aux jeunes lecteurs sur l’organisation de la société, sur la justice, et par-dessus tout, sur la liberté. Il y a vraiment de quoi faire réfléchir les adolescents. Et peut-être que ce jeune lecteur, comme Linus Hoppe, remettra en cause son mode de vie et son regard sur les membres des autres catégories de la société : les « bourgeois », les « intellos », les SDF, et même simplement les gens différents. Toutes ces personnes ont-elles eu vraiment le choix d’être ce qu’ils sont ? Ont-ils fait des choix aux moments opportuns ? Ont-ils eu conscience que des choix s’offraient à eux ?

    Linus Hope voulait faire ses propres choix et il en était empêché par le Grand Ordonnateur. Le chemin était très douloureux mais « son avenir, c’était à lui de le construire ». Voilà certainement LA phrase-clé du roman dont chacun doit absolument s’inspirer.

    Nous pouvons tous être des héros, c’est le message optimiste que je reçois de cette lecture vivifiante.

    Annick Briois (05/2003)


    Avis d’un autre lecteur

    Linus a triché à l’Examen parce qu’il pensait pouvoir découvrir la vraie vie ; en réalité, il se retrouve dans une zone d’apprentissage enterrée, la ZAE où il travaille à la chaîne.Il n’a revu aucun de ses amis, ni sa famille.

    Grâce à Toscane, la fille du directeur du foyer qui est en relation avec Mr Zanz, Linus va pouvoir s’échapper, renouer avec les siens et déjouer les plans du Grand Ordonnateur. Beaucoup de suspens et une réflexion profonde sur la société.

    Françoise Collet (05/2003)

    Post-scriptum

    BONDOUX, Anne-Laure. Le destin de Linus Hoppe. Paris : Bayard, 2001. (Les littéraires). 250 p. ISBN 2-7470-0058-3

    BONDOUX, Anne-Laure. La seconde vie de Linus Hoppe. Paris : Bayard, 2004.(Les littéraires).280 p. ISBN 2-7470-0483-X