Site littérature jeunesse de lille 3

Contes du cimetière avant l’orage, de Yak Rivais

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Un cimetière plein de vie

    (GIF)

    Au cimetière Saint Patrick, il s’en passe des choses bizarres, mais les enfants sont plus malins que les créatures qui hantent ces lieux :

    Péronnik vole le trésor d’un poulpiquet, petit bonhomme acariâtre et amateur de chamallows.

    Ludo risque sans le savoir d’abandonner son âme à Lucifer s’il perd une partie de football.

    Guernik chaparde l’anneau sacré des korandons qui a le pouvoir de distribuer des claques...

    Un mystérieux miroir transporte Marie-Job dans l’autre monde dirigé par la goûle, mère des démons.

    Jalm se voit confisquer ses billes par un squelette qui ne sait faire que ça.

    Une fête macabre est donnée en l’honneur de Maël.

    Une bande de sorcières s’offre le spectacle hilarant de voir la petite Louisic se faire malmener par des goublins.

    L’effet manqué

    Huit contes sont rassemblés dans ce livre illustré en noir et blanc par les dessins de l’auteur lui-même.

    Malgré la diversité des situations et des personnages, on s’ennuie un peu avec ce livre qui manque de magie. Peut-être est-ce dû à l’intervention perpétuelle des défunts qui murmurent de leurs tombes des " Hou... hou " destinés sans doute à faire planer une atmosphère de crainte et de suspense.

    Cependant, à force, les commentaires, les jeux de mots et les reformulations des événements qui sont faits par les morts deviennent des lourdeurs, à l’égal des " Hi-hi-hi " et des " Ha-ha-ha " utilisés en masse par l’auteur. Les contes perdent ainsi de leur charme fantastique. Ces enfants sont débrouillards, il est vrai, cependant, on pourrait reprocher l’absence d’une réelle personnalité de chacun d’entre eux. Ils sont représentés le plus souvent de façon simpliste : les filles en robe et souliers, l’une d’entre elles se promenant même avec une sucette et un ballon de baudruche tenu par une ficelle ; et les garçons en short de style louveteaux, avec les chaussettes bien remontées, qui jouent aux billes et au yo-yo... Symboles ultimes de l’innocence enfantine ? Plus de modernité et d’imagination fantastique avec ce qu’elle comporte de féerie, d’angoisse et d’étrange auraient été les bienvenues.

    On plonge péniblement dans l’univers de ces contes. Les paroles et les gestes seraient, il me semble, plus adaptés à faire vivre ce livre et ce qu’il devrait véhiculer en émotions.

    A partir de 10-11 ans selon l’éditeur, dès 7-8 selon moi.

    Mots-clés : Contes - Fantastique - Enfants

    Par Nathalie Toussaert (07/2003)

    Rivais, Yak. Contes du cimetière avant l’orage. Nathan, 2002. (Pleine lune, Fantastique). 199 p. ISBN 209282395-7