Site littérature jeunesse de lille 3

La lanterne magique, de Florianne Vidal

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Du fantastique dans l’historique

    (GIF)

    Sandra a onze ans. C’est la guerre et elle a dû quitter Paris avec sa mère pour se réfugier en Normandie. Un jour, en cours d’histoire, elle a l’impression bizarre de sortir de la réalité. La silhouette du professeur sur l’estrade semble se gommer peu à peu et il apparaît vêtu d’un uniforme militaire tandis que le tableau se transforme en un grand cahier blanc sur lequel figure une suite de noms et de chiffres. Sandra s’empresse de recopier ces informations qu’elle ne comprend pas, lorsque le professeur l’interpelle. Tout à coup, sans savoir ni pourquoi ni comment, elle lui répond : " La guerre est finie, les Allemands sont nos amis. J’ai soixante-dix ans et vous êtes mort. "

    Ainsi débute ce curieux récit, mi-historique, mi-fantastique, qui met en scène une adolescente en proie à des rêveries qui la font voyager dans le temps. Ce qui tout d’abord l’accable devient peu à peu un sérieux avantage. De la Normandie de la Deuxième guerre Mondiale, Sandra se trouve catapultée dans le Paris de 1995 où les enfants " croient que les nazis sont des personnages de fiction " et où les ordinateurs de la BNF lui apprennent qu’ils seront bientôt sauvés grâce au débarquement des Alliés...

    Ce roman présente l’avantage d’évoquer la Résistance et la vie quotidienne des enfants lors de la deuxième guerre mondiale. Cependant, il me paraît relativement artificiel et je ne saurai dire si c’est l’évocation de la guerre ou bien le don de voyance, mais l’imbrication de ces deux éléments me fait l’effet d’un prétexte pour produire un texte "susceptible de plaire aux adolescents". Je reconnais que les jeunes lecteurs seront sans aucun doute séduits par l’épisode très poétique de la lanterne magique, mais je crois qu’ils seront vexés de lire qu’ils ne savent pas ce que c’est qu’un nazi ou que notre société contemporaine a " oublié " ce qu’a été le choc de cette guerre.

    Bref, un avis mitigé pour un roman sans grand intérêt.

    A partir de 12 ans.

    Mots-clés : Fantastique / Résistance / Deuxième guerre mondiale / Débarquement / Amitié / Adolescence / Rêve / Voyance / Père

    Par Marine Dormion (12/2001)

    Avis de jeunes lecteurs

    Je n’ai pas tellement aimé ce livre. L’histoire est super intéressante, mais l’ambiance est bizarre presque sinistre ; c’est ça qui ne m’a pas tellement plu mais peut-être que d’autres vont aimer.

    Eléonore, 13 ans. Collège A. Rimbaud, Villeneuve d’Ascq

    Vidal, Floriane. La lanterne magique. Ecole des loisirs, 2001. (Medium). 154 p. ISBN 2211059481