Site littérature jeunesse de lille 3

Panique à Bagdad, de Marcel Pineau

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Un enlèvement stratégique

    (GIF)

    David et Laurianne, deux adolescents d’expatriés français, vivent en Irak avec leurs parents respectifs. La tension monte entre les Etats-unis et l’Irak soupçonnée de fabriquer des armes de destruction massive. La guerre est imminente. Les deux jeunes gens refusent de quitter l’Irak qu’ils considèrent comme leur pays. Aidés de Mohammed, un ami irakien, ils simulent leur propre enlèvement. C’est la panique au niveau diplomatique ; la communauté internationale et surtout la France vont tenter de repousser la guerre le temps de retrouver les deux adolescents. « Cet enlèvement » va-t-il permettre de stopper la machine de guerre américaine ?

    Un livre réalité

    Hormis l’enlèvement fictif des enfants, ce livre met en scène de manière très réaliste les protagonistes du conflit en Irak. Grâce à de longues descriptions à la « Balzac », on peut situer les lieux et les personnages mis en scène. On reconnaît ainsi sans aucune difficulté les diplomates, ministres et autres acteurs. Ce livre fait également référence à quelques évènements mondiaux qui ont marqué l’histoire des Etats-Unis notamment.

    L’accent est mis sur le texte, d’ailleurs les illustrations sont en noir et blanc et ressemblent à des esquisses. De toute façon, nous sommes tellement absorbés par l’histoire qui touche un sujet d’actualité, que nous ne prêtons pas attention aux dessins.

    Ce livre est destiné à un public d’adolescents (9-13 ans), les explications du pourquoi de la guerre en Irak sont claires. Seul point noir : les descriptions qui risquent de lasser un public de jeunes.

    Ce livre a été publié en septembre 2002, à un moment charnière, à la préparation de la guerre, lorsque les Etats-Unis demandent le soutien de l’O.N.U. alors que la France le refuse et menace d’utiliser son droit de veto. Dans cet ouvrage, la réticence des autorités françaises est très bien retranscrite.

    Néanmoins, le livre, quelle que soit l’issue du conflit, garde son intérêt. D’ailleurs, cela n’a pas échappé aux critiques, comme vous pouvez le consater à travers les extraits ci-après.

    Par Stéphanie Demarcq et Virginie Jacquard (07/2003)

    Revue de presse

    « Ce bouquin a l’immense mérite de poser de vraies questions d’actualité et d’apporter des éléments de réflexion accessibles à des adolescents » (Bernard Poirette pour R.T.L., le 22 mars 2003)

    « Un ouvrage passionnant qui retient l’attention du lecteur, et peut ouvrir la voie à un débat intéressant, malgré les nombreuses invraisemblances ! » Critiques-Lirejeunesse.com

    « Quand la fiction rejoint l’actualité... Avec « Panique à Bagdad », les édition Michalon viennent de réussir un joli coup en imaginant pour les 9-13 ans une aventure qui mêle les tensions actuelles et deux adolescents. » : (l’Est Républicain du 19/03/2003)

    Pour le Monde du 31/01/03, on se croirait « comme dans un polar qui jouerait au chat et à la souris avec des personnages et des situations réels. C’est probablement la force de cette collection qui permettra aux enfants de mettre un peu plus de sens sur des images télévisées. »

    "Avec ce road movie rocambolesque à travers l’Irak et les couloirs de la diplomatie, les Editions Michalon inaugurent une série habilement didactique intitulée « les Petits Rebelles »", (le Nouvel Obs, n°2004)

    « L’écrivain français Marcel Pineau vient d’écrire un roman pour les enfants où il a essayé de les familiariser à la crise irakienne. Marcel Pineau utilise son livre pour exprimer ses positions pacifistes, raconter l’histoire de l’Irak et présenter l’attitude de certains grands " acteurs " sur la scène internationale. Le roman " Panique à Bagdad " est le livre le plus récent de l’édition " Petits rebelles " " dont le but est d’expliquer à la population scolarisée certains conflits mondiaux complexes. » d’après la revue de presse croate de la semaine du 17 au 23 février 2003

    Pinau, Marcel. Panique à Bagdad. Michalon jeunesse, 2003. (Les petits rebelles).128 p. ISBN 2-84186-185-6