Site littérature jeunesse de lille 3

Quatre filles et un jean (tome 1), d’Ann Brashares

Le deuxième été (tome 2)
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Derniers messages publiés dans les forums

    Tome 1

    « Notre amitié compte plus que tout (...) On s’aime. On tient les unes aux autres. Et c’est rare vous savez. »

    (GIF)

    Elles sont quatre amies, unies comme les doigts de la main, que même les vacances et l’éloignement ne parviennent à séparer. Amies depuis l’enfance Carmen, Tibby, Bridget et Lena, âgées de 16 ans, vont passer leurs vacances d’été séparées pour la première fois. Chacune se sent un peu désemparée. Pour se redonner du courage elles font un serment autour d’un jean magique. En effet malgré la morphologie différente de chacune des filles, il leur va à la perfection. Elles vivront avec ce jean la vie pas toujours facile des adolescentes. Carmen, va devoir affronter le remariage de son père. Tibby découvre l’amitié d’une fillette de 12 ans gravement malade. Bridget, très volontaire, tente d’obtenir ce qu’elle veut - l’amour d’un garçon plus âgé qu’elle - et tant pis pour les conséquences. Quant à Lena, elle découvre l’amour en Grèce, mais ce sentiment met du temps à émerger.

    L’amitié rend fort

    Malgré l’éloignement, les quatre amies restent en contact, et se redonnent du courage dans les moments difficiles qu’elles traversent. Elles ont toutes des personnalités différentes, et chacune réagit en fonction de sa sensibilité. Au centre de ce livre, c’est l’amitié qui, même si elle ne préserve pas des blessures de la vie, permet de faire face car, c’est bien connu « l’union fait la force ». Les maximes qui servent de titres aux chapitres donnent à ce livre un côté original, certaines d’entre elles donnent à réfléchir telle que « Tes actes parlent si fort que je n’entends pas ce que tu dis » de Ralph Waldo Emerson ; d’autres prêtent à sourire : « Des fois, t’es le pare-brise ; des fois, le moucheron », Mark Knopfler.

    Pour un premier roman, ce livre à remporté un grand succès qui peut se comprendre par les portraits très réalistes de ces jeunes filles auxquelles le lecteur s’attache très vite. Cependant, certains trouveront peut-être que ce livre fait « cliché » du fait des situations ou des attitudes des personnages. En effet on trouve toutes les situations familiales possibles : les parents de Carmen sont divorcés, et le père va se remarier, la mère de Bridget est décédée d’un cancer, les parents de Tibby sont très pris par leur travail...

    L’auteur passe régulièrement d’une fille à une autre ce qui peut déstabiliser le lecteur, mais le choix des typographies utilisées pour les lettres (différente pour chacune des amies) permet d’apporter un cachet supplémentaire à la personnalité de chacune des filles. Je terminerai en citant Ann Brashares :

    « Votre livre contient-il un message ? »

    « S’il en contient un, c’est le suivant : aimez-vous comme vous êtes et soyez fidèles à vos amis. »

    Tome 2. Le deuxième été

    Un an plus tard... Le jean magique reprend du service.

    (GIF)

    Nous retrouvons Bridget, Tibby, Lena et Carmen pour un deuxième été. Elles ont maintenant 17 ans, elles ont passé leur permis de conduire, la rentrée universitaire devient une préoccupation plus importante. Pour ce nouvel opus, les quatre amies vont à nouveau affronter les problèmes des adolescentes. Après le remariage de son père, Carmen doit affronter sa mère qui fréquente quelqu’un, ce qui n’est pas du goût de Carmen. Tibby, suit un stage de cinéma dans une université de Virginie. Bridget tente de reprendre contact avec sa grand-mère maternelle. Et Lena se rend compte qu’elle est vraiment amoureuse de Kostos.

    Nos quatre amies affrontent toujours avec autant de volonté les aléas de la vie

    Ce deuxième tome offre une place plus importante aux relations parents-enfants : chacune des filles aura l’occasion de se confronter à cet épineux problème qui est abordé avec justesse. Elles grandissent et approfondissent leurs relations avec les autres. Tibby découvre ainsi un autre côté de Brian, qu’elle n’appréciait pas à sa juste valeur. Comme dans le premier tome, les valeurs de l’amitié vraie et sincère font la force de ce livre, qui aborde de façon simple et sensible des thèmes chers à l’adolescence. Dans les deux romans tout n’est pas ou rose ou noir, les héroïnes souffrent, c’est presque la vraie vie : les parents divorcés, les relations entre frères et sœurs, les relations garçons-filles...

    Et même si le livre fait un peu "conte de fée" parfois, il montre que malgré des événements tragiques on peut toujours reprendre le dessus. Et que l’amitié est vraiment une chose importante que même les années ne parviennent pas à briser.

    A partir de 14 ans

    Mot clés : amitié, amour, fille

    Par Lucile Duleu (01/2004)

    Brashares, Ann. Quatre filles et un jean.Gallimard Jeunesse, 2002. 370 p. ISBN 207055161X

    Brashares, Ann. Quatre filles et un jean : le deuxième été (tome 2). Gallimard jeunesse, 2003. 392 p. ISBN 2070554015

    Forum de l'article : 1 contribution(s) au forum

    Quatre filles et un jean (tome 1), d’Ann Brashares, Par : saleene-, 20 septembre 2008
    Passionnant, triste et émouvant Très bon livre ...
    Retour au début des forums