Site littérature jeunesse de lille 3

Treize ans porte-malheur, d’ Alice De Poncheville

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Les jours se suivent, identiques, comme chaque marche de sa cage d’escalier qu’il monte tous les jours... Mal aimé, seul... à treize ans, Kévin se croit l’enfant le plus malheureux.

    (GIF)

    En classe de quatrième, Kévin a treize ans et c’est la raison pour laquelle tout va mal dans sa vie. En effet il déteste son prénom et les surnoms qui en découlent, son odeur quand il fait du sport, sa taille, ses parents et surtout sa solitude. Le mercredi, c’est un jour de malédiction pour lui dans la mesure où il doit apporter le déjeuner à son grand père Roger. Ils ne discutent pas, se regardent à peine et donc ne se comprennent pas.

    Un jour, Kévin surprend Roger en train de voler dans une boulangerie et ce geste va changer sa vie. Petit à petit, Kévin va se confier à Roger et surtout dévoiler l’amour qu’il porte à une fille qu’il a rencontrée, Dominique, avec qui il rêve d’échanger quelques paroles et même plus.

    L’amour, les relations familiales, la mort

    Kévin est un garçon de son âge : il aimerait vivre enfin quelque chose, il éprouve des désirs de toutes sortes. En faisant cette double rencontre, Dominique et ce « nouveau » grand-père, sa vie va changer.

    A travers ce roman, le lecteur rencontre les désirs et l’éveil de la sexualité chez l’adolescent, et ceci, aussi bien physiquement que psychologiquement. Sur ce point, le héros connaît une évolution fulgurante dans la mesure où il n’acceptait pas ce qu’il était et certaines pensées qu’il pouvait avoir le rendait honteux. Sa rencontre avec Dominique lui fera prendre conscience que ce n’est pas mal d’éprouver du désir, il prendra confiance en lui.

    Cette confiance, il la doit aussi à Roger, un homme drôle, généreux et capable de tomber amoureux, qui sera placé dans une maison de retraite : un coup de poing pour Kévin. Ce roman met en exergue la relation grand-père - petit-fils qui peut être complexe à l’origine mais qui est ici si belle avec une complicité et une entente parfaite. Les deux personnages sont différents mais ils se complètent et découvrent des nouvelles choses aux contacts l’un de l’autre.

    C’est un roman très bien écrit qui met bien en avant les préoccupations d’un adolescent de cet âge. La relation entre Dominique et Kévin les sauve de leurs incertitudes et de leurs inquiétudes face à l’avenir. Celle entre Roger et Kévin est une relation qui évolue vers le bonheur. Les mots et les phrases défilent sans que le lecteur ne se lasse de cette histoire simple et réaliste. Les thèmes abordés peuvent sembler, à première vue, récurrents dans la littérature de jeunesse mais ils sont abordés de façon à ce que le lecteur, tantôt ému, tantôt amusé, ne soit pas choqué et puisse aller de l’avant.

    A lire à partir de 13 ans.

    Mots clés : sexualité / relation adulte-enfant

    par Eugénie Degrave (12/2003).

    De Poncheville, Alice.Treize ans porte-malheur.Ecole des Loisirs, 2003. (Médium). 132 p. ISBN 2211069134