Site littérature jeunesse de lille 3

Bonne nuit sucre d’orge, de Heidi Hassenmüller

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Ne vous fiez pas au ton doucereux du titre, il s’agit là d’un roman très dur sur les enfants victimes d’abus sexuels.

    (GIF)

    Le père de Gaby est mort à la guerre. Elle vit avec sa mère et son frère Achim. Jusqu’à ce qu’arrive un homme qui se dit un ami de son père et qui se fait appeler l’oncle Anton. Sa position d’ami du défunt père des enfants convainc la mère qui accepte qu’il dorme dans leur cuisine, n’ayant plus de toit et ne pouvant rentrer dans son pays. Puis par souci de commodité, il finit par installer son lit dans la chambre de la mère des enfants. Pour faire taire les mauvaises langues et pour régulariser la situation, ils se marient. L’oncle Anton devient "papa".

    Gaby l’adore. Achim lui est plus méfiant, il n’aime pas du tout cet homme qui ne l’aime pas non plus. D’ailleurs, depuis qu’il est là, il ne parle plus beaucoup. Un jour que Gaby est souffrante, elle s’allonge sur le canapé contre son père, se blottit contre lui. Elle a toute confiance, elle l’aime tant, il est si gentil avec elle et puis elle sait qu’elle est son ange, sa préférée, son sucre d’orge. Puis tout à coup, le souffle de papa devient plus profond, sa voix rauque et il touche la petite Gaby. C’est le début de longues années de souffrance et d’asservissement, de silence et de solitude pour la petite Gaby.

    C’est un roman très réaliste sur l’inceste et l’abus sexuel et sa lecture est souvent très pénible. Cependant, sa force réside justement dans le fait qu’il évoque ce tabou dans toute sa cruauté et sans pudeur. Bonne nuit sucre d’orge a connu un très grand succès en Allemagne où il a reçu plusieurs prix littéraires. L’auteur a reçu des milliers de lettres d’enfants, autant de témoignages qu’elle a pu mettre au service d’un travail avec les gouvernements allemand et néerlandais.

    A partir de 14 ans

    Mots-clés : inceste

    Par Marine Dormion 10/2003

    Hassenmüller, Heidi . Bonne nuit sucre d’orge. Seuil, 2003. (Fictions Ados). 454 p. ISBN 2020593211