Site littérature jeunesse de lille 3

Le clan des Otori : Le silence du rossignol (tome 1), de Lian Hearn

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Dans un Japon médiéval fictif, le jeune Tomasu, de la tribu pacifiste des Invisibles, voit sa famille massacrée par le cruel seigneur Iida, chef du clan des Tohan. Tomasu est sauvé de la mort par un homme mystérieux qui le recueille chez lui : le prince Shigeru chef du clan des Otori. Le jeune enfant est soigné, éduqué puis finalement adopté par le prince Shigeru : Tomasu devient alors le prince Takeo Otori. (GIF) En même temps, Takeo apprend qu’il est en réalité un membre de la tribu des Assassins, redoutables tueurs dotés de pouvoirs magiques exceptionnels. Il apprend aussi que Shigeru a des projets pour lui : assassiner le prince Iida qui a tué le frère de Shigeru quelques années plus tôt. Pour réussir cette mission, Takeo aura besoin de ses pouvoirs magiques : Iida protège sa chambre grâce à un parquet qui au moindre effleurement de sa surface émet un bruit particulier : le chant du rossignol. Commence alors pour Takeo un long apprentissage, de nombreuses aventures durant lesquelles il rencontrera l’amour, Kaede membre du dernier clan princier de cette contrée, les Seishuu, alliés des Otori.

    C’est une histoire merveilleuse, extraordinaire, aucun superlatif n’est suffisant pour qualifier ce livre. On y trouve de tout : du surnaturel, de l’action, de la politique, de la diplomatie, des batailles, des histoires d’amour, des complots, des trahisons... Une foule de personnages avec tous un caractère bien défini intervient dans cette histoire que l’on a peine à quitter.

    Bien que se passant dans un pays imaginaire, l’auteur y a retranscrit la civilisation médiévale japonaise, ajoutant au charme de cette histoire.

    Un seul bémol : devant la masse et la complexité de ce livre, il faut être un adolescent bon lecteur pour en venir à bout, mais ne boudons pas notre plaisir : c’est magnifique.

    Mots clés : Japon. Aventure. Moyen Age. Action. Complot. Assassinat...

    Adolescents grands lecteurs (et beaucoup d’adultes)

    Par Fabrice Obaton [mars 2004]

    Hearn, Lian. Le clan des Otori : Le silence du rossignol (tome 1). Gallimard, 2003. (Folio). ISBN 207030258X