Site littérature jeunesse de lille 3

Ce monstre qui me ressemble, d’Olivier Ka

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    (GIF)

    Bastien est un adolescent « normal ». Jusqu’au jour où il se fait mordre par le chien de ses voisins. Il devient alors agressif avec tous ceux qu’il aime, se sent incompris, seul. Il se met aussi à faire des choses étranges : voler des autoradios avec les loubards de l’école, parcourir les champs la nuit, uriner dans l’escalier... faits dont il se souvient à peine le lendemain matin. Et les évènements inexpliqués qui se succèdent en ville : un animal éventré, une « bête » que le maire chasse la nuit mais dont il ne veut parler de peur d’effrayer la population... Bastien serait-il en passe de se métamorphoser...en loup-garou ?

    Dans ce roman, on ne sait jamais ce qui est réel, et à chaque instant, on frôle le fantastique. Le récit étant à la première personne, le lecteur partage les angoisses et les doutes de Bastien. L’intrigue est particulièrement prenante, le narrateur nous plonge avec lui dans sa démence, proche de la schizophrénie. Le suspense va grandissant, tout comme l’incompréhension... jusqu’à ce que l’on découvre la clef de l’énigme et que l’on retombe dans la réalité. J’ai beaucoup aimé le livre mais il me semble à posteriori que la représentation qui nous est faite de la crise d’adolescence est tout de même un peu extrême. Et bien sûr, tout s’arrange quand le héros tombe amoureux... Ce qui est loin d’être aussi simple, d’autant plus que sa crise n’aura duré que très peu de temps. Bref, Ce monstre qui me ressemble est un roman qui vaut d’être lu pour son intensité dramatique mais pas pour son réalisme.

    Mots clés : Crise d’adolescence / solitude / relations parents-enfants / somnambulisme

    A partir de 13 ans

    Par Gwendoline Mercier mars 2004

    KA, Olivier. Ce monstre qui me ressemble. Grasset jeunesse, 2004. (Lampe de poche). ISBN 2246663512