Site littérature jeunesse de lille 3

J’ai pensé à vous tous les jours, de Loupérigot

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    On pourra jamais rien faire, nous. On peut pas s’en sortir, nous, les abandonnés. On a trop mal partout. On est foutus d’avance. Dès la naissance, on est morts...

    (GIF)

    Abandonné à sa naissance, Cédric, quinze ans, vit dans un foyer d’accueil. Agressif, vulgaire, vingt-neuf fugues : il en fait voir de toutes les couleurs à son éducateur Bernard. Quand ce dernier va lui découvrir un frère deux ans plus jeune que lui, Cédric va sentir sa vie basculer. Tout semble opposer Cédric et Adrien : leurs expériences, leur vie, leur façon de penser et même leur physique. L’espoir de retrouver leur mère, qui représente tant de rêves, va les conduire à fuguer et à se rapprocher.

    Révolte, complicité, espoir.

    Ces deux garçons ont le même père, la même mère mais leur vie est totalement différente.

    Cédric est un garçon révolté, agressif, voleur, menteur... Mais, au fond de lui se cache un profond désespoir et une solitude liés à ses origines qu’il ne dévoile jamais. La découverte de ce petit frère lui fait peur car il ne sait pas comment affronter cet événement auquel il n’aurait jamais pensé auparavant. Adopté par la famille Souhad, Adrien, treize ans, est riche. C’est un garçon timide, poli, gentil, travailleur et pleins de rêves.

    Quand les deux garçons se rencontrent, leur destin leur semble injuste : pourquoi lui et pas moi ? Pourquoi moi et pas lui ? ... Ils connaissent tous les deux cette solitude, celle du foyer pour l’un, celle de l’absence des parents qui travaillent pour l’autre. Malgré un début difficile, les deux adolescents vont se voir en cachette. Cet acte sera essentiel et important car ils vont se découvrir autrement partageant les mêmes rêves et les mêmes envies.

    Ce roman plein de révolte et d’amertume décrit parfaitement les sentiments, les rêves des enfants de la DDASS. Comment surmonter cette peine qui se transforme en colère ? Comment venir en aide à ces jeunes désabusés ? L’éducateur met tout son cœur pour sauver les deux garçons, pour les réunir malgré leurs différences.

    Passionné jusqu’à la fin, le lecteur est plongé dans un univers triste mais réaliste qui fait se poser bien des questions.

    A lire à partir de douze ans.

    Mots clés : fugue / DDASS / adoption

    par Eugénie Degrave (12/2003).

    Loupérigot. J’ai pensé à vous tous les jours. Gallimard Jeunesse, 2002. (Hors-Piste). 203 p. ISBN 2070535703