Site littérature jeunesse de lille 3

L’amie, de Sarah Stewart et David Smith

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    (BMP)

    Une enfant du nom d’ Annabelle Bernadette Clémentine Dodd alias Belle vit dans une grande maison au bord de la mer avec ses deux parents et sa gouvernante Béatrice Smith communément appelé Béa. Belle et Béa passent leur journée ensemble, elles font le ménage ensemble, vont à la plage ensemble...

    Béa est plus qu’une gourvernante, c’est une amie.

    Mais un jour, alors que Béa travaillait dans la maison Belle décide d’aller seule à la plage, elle prend avec elle son ballon mais celui-ci lui échappe et part dans l’eau. Elle essaie de le rattraper et manque de se noyer... Heureusement Béa se rend compte de son abscence et part à son secours à l’eau. Béa a eu très peur et Belle promet de ne plus jamais recommencer...

    Critique texte/images :

    L’illustrateur David Smith réalise pour cet ouvrage des dessins faits à la plume et à l’aquarelle. On a un mélange entre couleurs chaudes et couleurs froides. Le texte est très présent, on décrit bien c’est pourquoi l’image est très importante ; On a égalment une vraie bonne représentation de l’expression du visage des personnages. Ce texte a une particularité, en effet à chaque page une même phrase revient « Main dans la main , Belle et Béa , au bord de l’eau... ». Autre originalité le texte suit une chronologie, on a « le premier jour ... le deuxième jour.... » cela permet de nous accrocher à l’histoire.

    Pour conclure le rapport texte/images est plutôt bien réussit

    Critique de l’œuvre :

    Il s’agit d’une œuvre très intéressante car plus qu’une hisoire d’amitié entre une gourvernante et une petite fille, c’est l’hisoire tout simplement d’une enfant avec ses envies et péripéties. On apprend par une illustration et un texte concordant l’histoire racontée et en réalité une biographie de l’auteur on remarque la couleur des cheveux , l’emploi du « je » qui apparaît et l’air nostalgique su personnage. On aborde également le thème de l’enfant qui grandit sans l’affection de ses parents , les parents sont toujours en déplacement et ne voient que très peu leur fille. Beaucoup d’enfants s’y reconnaitront car société actuelle oblige, les deux parents souvent travaillent et l’enfant est partagé entre garderie, nounou etc...

    Concrétement j’ai trouvé le livre intéressant , une touche finale attendrissante celle de l’auteur enfant dans les bras de sa gouvernante.

    par Djazia Mahammedi.

    Stewart, Sarah, Smith, David (ill.)L’amie. Syros jeunesse, 2005. ISBN 274-850316-3_