Site littérature jeunesse de lille 3

Ennemis intimes, de David Hill

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Derniers messages publiés dans les forums

    Ce roman édité par Flammarion est paru en octobre 2004. David Hill aborde ici un problème grave qui semble encore constituer un tabou, l’automutilation chez les adolescents. Pourtant, le début de ce texte se révèle trompeur pour tout lecteur. En effet, nous faisons connaissance avec un jeune américain, Slade, fraîchement débarqué dans un quartier huppé alors qu’il n’a jamais connu qu’un confort matériel très relatif. Il fait donc sa rentrée au lycée du quartier et rencontre Mallory, l’une des jeunes filles les plus brillantes du lycée. Jusque-là, tout lecteur se dit que c’est un roman d’amour classique : deux ados de milieux différents tombent amoureux... Oui mais pas seulement... Et c’est là que David Hill donne du piment à son texte : tout dans l’attitude de Mallory nous fait penser à un grave malaise psychologique.

    Un roman qui ne peut pas passer inaperçu car il engendre une réflexion sur bien des aspects d’une adolescence qui subit actuellement trop de pressions de la part de la société et du milieu familial. Autre point positif de ce roman : l’auteur, loin de terminer son histoire de manière édulcorée, montre que la guérison d’un tel malaise psychologique ne peut être simple et demande beaucoup de temps.

    (GIF)

    Pour adolescents avertis. Je pense que l’on peut conseiller ce roman à partir de 14/15 ans

    par Hermione

    Avis d’un autre lecteur

    Ca y est j’ai pu enfin lire ce livre que Hermione m’avait donné envie de lire. Si j’ai beaucoup aimé la manière dont est traité le sujet principal du roman, l’automutilation, j’ai parfois eu un peu du mal avec le style. Ca m’a un peu agacé que Slade prenne le lecteur à parti tout le temps. Mais j’ai beaucoup aimé le fait qu’on ne se rende pas forcément compte tout de suite du problème de Mallory et que l’angoisse monte tout au long du roman. Je l’ai lu sans pouvoir m’arrêter, ce qui prouve bien qu’il ne m’a pas laissée indifférente.

    Par contre Mallory a bien de la chance d’avoir des parents qui se remettent en question quand ils découvrent (un peu tard !) son problème... C’est loin d’être le cas pour beaucoup d’adolescents qui se trouvent dans la même situation. Et je trouve ça chouette qu’un tel sujet soit abordé en littérature, c’est tellement rare. :)

    par Marianne T’jampens

    Hill, David. Ennemis intimes. Flammarion-Pere Castor, 2004. (Tribal). 235 p. ISBN 2081619326

    Forum de l'article : 1 contribution(s) au forum

    Ennemis intimes, de David Hill, Par : MéLaNiE, 12 janvier 2007
    Je souffre d’automutilation depuis presque 4 mois. Il y a environ une semaine mes parents ont découvert que je me faisait des AM sur le ventre. Ils avaient déja vus mes AM au nivaux des poignets 1 mois et demi âprès avoir comencé. Je suis suivi par un psychiatre et sous anti dépresseur [zoloft]. Mes parents ont hésité à l’hospitalisation, mais ont finalement décidés que la prochaine mois je vais en hopital psychiatrique. J’ai peur, donc je veux m’en sortir. J’ai changé totalement de vie. Je suis toujours très très fragile... Je ne veux plus me retrouver face a ce problème. Ca nous gache la vie. Pendant les vacances j’en faisait tout les jours et toutes les demis heures... Je cherche ce livre mais à la médiathèque il était pris. J’y retourne demain, car je veut le lire absolument. Surtout ne commencez jamais l’automutilation car après votre vie n’est plus come avant, tentatives de suicides, pleurs etc en permanance... Gardez vous de ce mal et résistez a l’envie de "voir ce que ca fait" Courage à tout le monde qui s’automutile. On va y arriver !! lol Oui c’est un mal... et pas un caprice
    Retour au début des forums