Site littérature jeunesse de lille 3

Allez raconte une histoire, de Lewis Trondheim et José Parrondo

précédemment édité sous le titre Papa raconte
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    (JPG)

    Quand Papa raconte, c’est mieux qu’un livre. Même si Papa est pressé d’en finir pour aller regarder le match à la télé, Pierre et Jeanne ne le laissent pas dire n’importe quoi : il faut que l’histoire ait un sens.

    Par exemple, Bruno le crapaud peut très bien être transformé en nuage par inadvertance à cause d’un sort qui est tombé sur lui pendant un combat de magiciens, mais il ne peut pas libérer d’une cage son amie la princesse kipu en allant chercher la clef en haut de l’armoire parce « [qu’]un nuage ça ne peut rien porter. », « comment il aurait fait pour soulever la clef ? »...

    Pierre et Jeanne sont très vigilants et font parfois remarquer : « c’est même pas possible ce que tu racontes ». Mais après tout, comme dit Papa : « C’est juste une histoire, on peut faire ce qu’on veut ! ».

    Le Papa qui raconte, c’est Lewis Trondheim. Ce scénariste prolifique, débordant d’imagination dans son métier, l’est apparemment tout autant pour raconter des histoires à ses enfants (qui s’appellent vraiment Jeanne et Pierre). Il laisse libre court à son imagination en multipliant les rebondissements tirés par les cheveux. En fait, le projet Papa raconte est né de vacances qu’il partage avec José Parrondo, le dessinateur (et ami). Cherchant une alternative aux soirées ennuyeuses, ils s’essayent au dessin à "quatre mains". Lewis lance l’idée d’histoires "pour s’endormir" avec un découpage en 35 vignettes.

    José Parrondo, le dessinateur (également illustrateur de livres jeunesse), a du s’adapter à cette contrainte. Mais ayant développé un trait simple en dessinant pour la jeunesse, c’est tout naturellement qu’il a gommé les détails superflus pour laisser place au principal. Certains principes de bases de la bande dessinée, comme la technique de la ligne claire (contour des dessins à l’encre et de même épaisseur pour un graphisme sobre et net) et celle de l’aplat pour les couleurs (absence d’ombres et de hachures), rendent cette BD merveilleusement enfantine avec une parfaite fluidité de texte et d’images.

    Papa raconte, qui a été réédité sous le titre Allez raconte une histoire, est un livre efficace à recommander à tous les papas (et les mamans) raconteurs d’histoires. Il ne manquera pas de leur donner des idées...

    TRONDHEIM, Lewis ; PARRONDO, José. Papa raconte. Paris : Delcourt jeunesse, 2001. 30p. : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 30x23 cm. ISBN 2-84055-692-8 (relié) : 8,90€

    ou

    TRONDHEIM, Lewis ; PARRONDO, José. Allez raconte : une histoire. Paris : Delcourt jeunesse, 2003. 32p. : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 30x23 cm. ISBN 2-84055-692-8 (relié) : 8,90€

    François LAZARUS

    DEUST 2 Métiers des bibliothèques et de la documentation

    UFR IDIST, Lille 3