Site littérature jeunesse de lille 3

RUISSEAUX D’AFRIQUE

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    "Nous voulons leur communiquer l’amour de leur environnement matériel et culturel ; le goût de l’authenticité et l’ouverture aux autres. ISBN : 99919 Nombre de titres au catalogue : 35 Nombre de nouveautés par an : 7 Spécialités : littérature jeunesse (18 titres), littérature adulte (6 titres), para scolaire (11 titres)"

    Historique

    Ruisseaux d’Afrique est avant tout une jeune maison d’édition béninoise spécialisée en jeunesse, à 90%. Elle a été créée en juin 1998 par Béatrice Lalinon Gbado, à l’origine elle-même auteur pour la jeunesse. C’est la seule maison d’édition béninoise active dans le secteur jeunesse. A son actif, une quarantaine de titres, avec la parution de 7 titres par an.

    On la compte comme adhérente à l’association des éditeurs francophones au sud du Sahara, Afrilivres, qui allie donc de nombreux éditeurs africains, autour de la volonté de donner à leurs productions une visibilité sur les marchés francophones du Nord.

    Elle fait également partie de L’alliance des éditeurs indépendants pour une autre mondialisation.

    Directeur actuel : Béatrice Lalinon Gbado

    Diffuseur : Folies d’Encre

    Adresse postale : C/2186 Kindonou, 04 BP, 1154 Cotonou (Bénin)

    Contact : ruisseau@leland.bj

    Sites Web :

    http://www.afrilivres.com/

    http://www.alliance-editeurs.org/catalogues/catalogue-livres.php ?ch=1&id_editeur=15

    Spécialités : littérature jeunesse, littérature adulte, ouvrages parascolaires.

    Ligne éditoriale : Son objectif est de contribuer à l’épanouissement des jeunes africains face à leurs origines. Il s’agit alors de "leur communiquer l’amour de leur environnement matériel et culturel ; le goût de l’authenticité et l’ouverture aux autres”.

    Collections : Ruisseaux d’Afrique compte en tout 12 collections, mais nous ne parlerons ici que des celles destinées à la jeunesse. Le catalogue est d’ailleurs classé par collections.

    (JPG)

    • A la découverte de la vie : série de documentaires pour jeunes enfants. Ex : Sessi et Toundé adoptent une chevrette

    • Coloriage : albums de coloriage pour les 5-7 ans. Ex : La mère et l’enfant

    (GIF)

    • Enfant et santé : histoires illustrées abordant avec les enfants les problèmes de santé divers que l’on peut rencontrer en Afrique, tels que le sida, ou le manque d’hygiène.

    Ex : Abalo a le palu, certainement l’album le plus connu de la collection

    • Grains et ficelles : cahiers d’activités aux motifs typiquement africains, destinés aux enfants de maternelle.

    •J’apprends à colorier : albums de coloriage conçus pour les bébés lecteurs de 2 à 4 ans. Ex : Les maisons de chez nous

    (GIF)

    • La libellule : collection destinée aux lecteurs débutants de 7 ans, leur proposant des histoires illustrées. Ex : La robe de Ninie

    (JPG)

    • Le serin : collection regroupant des livres d’image, destinés principalement aux bébés lecteurs, pour leur apprendre à découvrir. Le héros récurrent de cette collection est Bovi. Ainsi, on suit ses aventures dans les albums Bovi le petit cabri ou encore Bovi sait compter. On trouve également la série de Toutou, le petit cochon.

    • Lunes enchanteresses : contes à lire à partir de 7 ans.

    • Petits génies : cahiers d’activités de mathématiques pour les maternelles

    • Sagesse africaine : contes à lire à partir de 12 ans, professant une pensée africaine. A ce jour, un seul titre, Chevaux fabuleux.

    • Taneka : romans de jeunesse dès 12 ans.

    Thèmes classiques : tout d’abord comme l’indique le titre de la collection « enfant et santé », les éditions Ruisseaux d’Afrique confrontent les petits Africains aux maladies et aux soucis de santé existant dans leurs pays. C’est le cas notamment de Abalo a le palu, qui traite du paludisme, de Naïma n’a pas le sida, dont le titre est explicite, ou encore de Tonton Marc, qui parle des noirs albinos. Ensuite, pas mal d’albums rappellent à l’enfant l’importance de la famille, une valeur reconnue. Dans Un cadeau pour maman, on se soucie de gâter une mère, dans Joyeux anniversaire Gédéon, c’est d’un frère qu’il faut s’occuper. Dans le roman Le nénuphar de Bola, il est question d’un amour entre mère et fille. Enfin, tout comme dans la culture occidentale, les animaux sont toujours à l’honneur. Les albums de coloriage tels que Les animaux domestiques, aussi bien que les livres d’image comme Nous allons au zoo permettent aux plus jeunes de les découvrir.

    Thèmes à portée philosophique/psychologique

    Comme thème récurrent on peut citer les rêves d’enfant, qui sont mis en scène dans des histoires peuplées d’animaux, telles que Tadjin et les hirondelles ou La petite carpe dorée. Ainsi, les jeunes enfants s’identifieront aux personnages.

    Des thèmes plus délicats sont abordés, tels que l’abandon dans Kaïvi, l’enfant placée. L’enfant est amené à s’identifier à des héros exemplaires, qui peuvent servir de modèles. On pense notamment à La robe de Ninie, qui raconte l’histoire d’une petite fille pauvre mais studieuse. Les enjeux citoyens et éducatifs sont bien sûr présents ici. Ces petites histoires réalistes ont pour but de sensibiliser l’enfant africain aux problèmes actuels de son environnement, aux maladies (avec la collection « Enfant et santé »), de lui faire découvrir la nature et sa culture. En véhiculant des idéaux, elles donnent parfois des leçons de sagesse, à savoir comment se comporter pour être un enfant exemplaire.

    Auteurs et illustrateurs

    Ils sont souvent les deux à la fois. C’est Béatrice Lalinon Gbado elle-même qui écrit la plupart des albums de cette édition, puis quelques autres auteurs comme Hortense Mayaba. Les principaux illustrateurs sont Tatiana Zannou, Claude Adjaka, Hector Sonon, Hervé Gigot, qui parfois font office d’auteurs également.

    Albums vedettes

    Les albums ayant rencontré le plus de succès :

    L’album documentaire coloriage sur les fruits, car il correspond aux attentes d’éducateurs.

    L’album Maman de Béatrice Lalinon Gbado elle-même, car il est beau (texte et images) et il aborde un thème universel.

    Album choisi

    (JPG)

    Je sélectionne Naïma n’a pas le sida. Cette histoire émouvante donne de l’espoir, elle se termine sur une note joyeuse ; et en même temps elle rend compte parfaitement aux enfants d’une réalité africaine fréquente. Un album populaire, d’ailleurs...

    Elaine-Claire, MONETTA Licence 3 Lettres Modernes UFR Lettres Modernes Lille 3.

    Voir le site Afrilivres : http://www.afrilivres.com/

    Voir aussi dans la rubrique Critiques des étudiants : Le pipi rouge http://jeunet.univ-lille3.fr/article.php3 ?id_article=746

    Toutou et la pluie : http://jeunet.univ-lille3.fr/article.php3 ?id_article=633

    Gloutou, les beignets et les mouches : http://jeunet.univ-lille3.fr/article.php3 ?id_article=704

    Abalo a le palu : http://jeunet.univ-lille3.fr/article.php3 ?id_article=727