Site littérature jeunesse de lille 3

Rouge cerise, de François David et José Saraiva

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    C’est le printemps, les oiseaux chantent et dévorent les délicieuses cerises rouges, les arbres sont somptueux et le coucher de soleil illumine la terre qui bientôt va s’endormir... Un petit garçon s’émerveille devant ses beautés de la nature. Mais est-ce qu’un jour il n’y en aura plus ?
    (JPG)
    © Sarbacane, 2005

    Pour que les cerises, les oiseaux et les couchers de soleil ne disparaissent jamais

    Au moyen d’un récit poétique sous forme de comptine, François David, directeur des éditions littéraires Motus et écrivain , auteur de poèmes, de nouvelles et d’albums de littérature jeunesse, nous parle d’un sujet d’actualité délicat : la destruction de l’environnement et de ce que les enfants aiment dans la nature, par les “bêtises des hommes” : les guerres, les pollutions, leur indifférence face à la préservation de leur monde. Ce récit engagé tout en étant facilement accessible, sensibilise, interpelle les plus jeunes lecteurs sans pour autant leur enlever tout espoir que ces merveilles du monde qui les entourent ne disparaîtront jamais.

    Le texte est accompagné des magnifiques illustrations sur double page de José Saraiva, jeune illustrateur portugais, qui par le contraste des couleurs bleu et rouge et les formes linéaires et discontinues nous décrit la menace des hommes qui pèse sur l’environnement. Ceci est renforcé par l’omniprésence de la couleur rouge qu’il utilise dans toutes ses symboliques : d’abord pour représenter les belles choses de la vie et la vie elle-même : les cerises, les oiseaux, les poissons, le coucher du soleil... puis pour représenter les choses néfastes : le sang, la guerre, les usines, la pollution...

    Cet album mérite donc sa place dans toute bibliothèque de jeunesse pour avertir les lecteurs dès leur plus jeune âge qu’il faut veiller à protéger l’environnement pour que les cerises, les oiseaux et les couchers de soleil ne disparaissent jamais.

    Cécile Bailly, Licence ICD

    Post-scriptum

    DAVID, François, SARAIVA, José ill. Rouge cerise. Paris : Sarbacane, 2005. 32 p. : ill. en coul. ; 24 x 31 cm. ISBN 2-84865-063-X Cartonné 14,90 €

    À partir de 4 ans

    Mots clefs : environnement