Site littérature jeunesse de lille 3

Anthony Browne, auteur illustrateur

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Biographie

    Anthony Browne est né à Sheffield en Angleterre en 1946. Passionné d’arts, il étudie le graphisme au Leeds College of Art mais fort peu attiré par le côté commercial, il ne s’y sent pas à sa place.

    Il découvre le métier de l’illustration médicale et devient rapidement artiste médical assistant dans un hôpital-école. Il dessine ensuite des produits de ventes par correspondance (cartes de voeux...), activité qu’il pratique encore aujourd’hui.

    En 1975, il contact l’éditeur Hamish Hamilton et sort son premier album Through the magic mirror qui raconte l’histoire d’un petit garçon qui, après avoir traversé un mirroir magique, se retrouve dans un monde étrange.

    L’auteur a reçu depuis de nombreux prix à travers le monde dont le prix Kate Greenway pour Zoo ou encore le prix Kurt Maschler pour Une histoire à quatre voix et Alice aux pays des merveilles.

    Les oeuvres

    Anthony Browne écrit et illustre des albums pour des enfants de 3 à 10 ans environ. On retrouve dans ses illustrations des références autobiographiques mais également des référence sur l’art en général. En effet, il va même jusqu’à reproduire des oeuvres de grands maîtres dans ses albums : par exemple, il a reproduit la Joconde dans Une histoire à quatre voix ou encore la chambre de Van Gogh dans Tout change. Enfin, beaucoup de ses albums renvoient à des contes plus traditionnels tel Hansel et Gretel (pour la maison en bonbon), Blanche Neige (pour la pomme empoisonnée) ou encore Cendrillon (pour la pantoufle de verre).

    Les illustrations

    Les illustrations sont très précises, fortement détaillées et réalistes. Les visages et les vêtements des personnages sont finement dessinés : « Les enfants sont capables de tellement de choses, plus que les adultes ne pensent (...). Ils remarquent les détails et les indices dans mes livres bien plus rapidement que leurs instituteurs ou leurs parents » (Anthony Browne). Les dessins que l’on retrouvent le plus souvent sont les gorilles et les bananes « personnages » préférés d’Anthony Browne : « Les gorilles sont un peu comme ça - ce sont d’énormes créatures puissantes à l’aspect féroce, qui sont en fait des animaux doux, délicats et sensibles ».

    De plus, les illustrations sont complétées de petits détails qui font leurs effets : des gorilles cachés, des objets ou animaux personnifiés, les imprimés sur les vêtements des personnages (on retrouve régulièrement des motifs rayés notamment le pyjama du père dans Mon papa, le jacquart dans Les tableaux de Marcel) : « il y avait toujours en arrière-plan des petites blagues, des choses étranges qui se passaient et pouvaient être totalement sans rapport avec ce qui se passait en premier plan » (Anthony Browne).

    Anthony Browne laisse sa « patte » sur chacune de ses oeuvres, rien qu’en regardant les illustrations on reconnaît immédiatement la « marque de fabrique » d’Anthony Browne.

    Les personnages

    La plupart des héros de ses albums sont des enfants mais l’illustrateur a également un personnage qui revient dans beaucoup de ses albums : « Marcel », un chimpanzé personnifié qui vit dans un monde de gorilles tous plus grands et plus forts que lui. C’est au travers ce personnage que l’on retrouve des références autobiographiques Anthony Browne raconte : « Parfois, quand on me demande pourquoi je dessine des gorilles si souvent, je dis qu’ils me rappellent mon père, et c’est vrai », « Il m’a toujours semblé vivre dans l’ombre de mon frère, Michael, qui a presque deux ans de plus que moi. (...) Je lui dois très certainement la naissance de mon personnage le plus célèbre, Marcel, un chimpanzé qui vit dans un monde de gorilles, tous plus grands et plus puissants que lui ».

    Les histoires

    Les histoires racontées et illustrées par Anthony Browne font références aux diverses situations que peuvent vivre les enfants : un manque d’affection, des parents autoritaires, un père au chômage que l’on retrouve dans Une histoire à quatre voix. La famille est un sujet souvent abordé dans les livres d’Anthony Browne surtout les relations enfants-père. Un album entier, Mon papa, a même était consacré au sujet.

    Les enfants se reconnaissent parfois dans ces histoires car ils vivent les mêmes situations chez eux. Peut être est-ce la raison majeure du véritable succès que rencontre l’auteur... ?

    Céline Dissaux

    Deust 2 Métiers des Bibliothèques et de la Documentation

    Post-scriptum

    Voir aussi les critiques

    Marcel le rêveur

    Dans la forêt profonde