Site littérature jeunesse de lille 3

PETIT A PETIT

La petite maison d’édition dans la prairie
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    La maison d’édition normande Petit à petit, plus précisément à Darnetal en Seine Maritime, est toute jeune puisqu’elle fut créée en 2000 par (comme le nom l’indique !) Olivier Petit.

    (GIF) Elle connaît cependant un certain succès dans le monde de l’édition grâce notamment aux collections « Chansons en BD », « Littérature en BD », « Contes en BD » ou « Théâtre en BD » qui adaptent des classiques de le littérature ou de la chanson en bandes dessinées (Victor Hugo, Jacques Prévert, Boby Lapointe ou Jacques Brel). Nous allons cependant nous intéresser ici aux autres collections des Editions Petit à petit conçues pour la jeunesse.

    Avant cela, je vous propose un rapide aperçu des données de la maison d’édition :

    Groupe : La Martinière / Le Seuil

    Adresse Siège social : BP 75

    11 Rue aux juifs

    76162 Darnetal Cedex

    France

    Téléphone : 02.35.08.22.15

    Télécopie : 02.35.08.79.57

    Site Internet : http://www.petitapetit.fr

    Diffusion : La Diff et Seuil diffusion

    Distribution : Volumen

    Petit à petit définit : « l’éditeur est un passeur mais [...] qui doit, en outre, faire tomber certaines barrières. » Leur ligne éditoriale apparaît ainsi à la première page du catalogue. Cette phrase résume parfaitement la politique de l’éditeur : communiquer et rendre accessibles des textes classiques appartenant au patrimoine de la littérature, de la poésie, de la chanson française et les mettre au goût du jour par la bande dessinée.

    (GIF) Pour la jeunesse, on trouve la collection « Comédie musical et BD » qui propose un CD et l’ensemble des chansons en bandes dessinées.

    Dans la collection « BD jeunesse », des classiques de la littérature jeunesse ou de nouveaux textes sont déclinés en bandes dessinées. (GIF) Le catalogue 2007 (classé par collections) nous dévoile des pages de La guerre des boutons (en plusieurs de tomes) de Louis Pergaud, adapté par Matthieu Gabella et Khaz ou Léo Cassebonbons, une bande dessinée de François Duprat sur la vie quotidienne d’un enfant de 6 ans.

    (GIF) Dans la même collection, on retrouve Monsieur Rouge, un drole de personnage tout de rouge vétu qui explore divers décors et monde avec humour, à partir de 5 ans.

    (GIF) Petit à petit se charge aussi d’exploiter l’Histoire avec la collection « BD fiction historique ». La collection « Contes en BD » se propose de retranscrire les grands contes classiques en bandes dessinées ; nous retrouvons ainsi les contes d’Andersen ou de Grimm.

    (GIF) A part ces bandes dessinées, les éditions Petit à Petit se sont aussi spécialisées dans les albums pour la jeunesse. Ces derniers se retrouvent dans les collections « Comment faire enrager... », des albums à partir de 5 ans qui se présentent comme des cahiers d’enfants (ratures, collages...) ou « Marmitaine et Tonton », qui fait découvrir aux enfants à partir de 6 ans la cuisine dans le monde. Enfin, Petit à petit édite quelques romans jeunesse avec les collections « Lignes de vie » ou « Romans historiques » à partir de 12 ans.

    Les thèmes classiques se retrouvent dans la majorité des adaptations BD, notamment Robinson de Jak. Ce sont évidemment l’adaptation en bande dessinée et la touche apportée par les nouveaux auteurs (un auteur pour le scénario, les dialogues et un illustrateur, parfois un coloriste) qui sont ici intéressants.

    De plus, cet éditeur se préoccupe d’aborder une palette infinie de thèmes, de sujets, de formes différentes. On retrouve beaucoup d’humour dans Comment faire enrager sa maîtresse (ou Maman ou son frérot). Les sujets douloureux de la mort, de la guerre ou de la souffrance sont abordés dans Mon cousin dans la mort, la maladie et l’amitié dans Rock de Lou... Enfin, Olivier Ka et Alfred exploitent dans la série Monsieur Rouge, des techniques picturales nouvelles et l’originalité de la forme.

    (GIF) Auteurs et illustrateurs vedettes : (hormis Paul Verlaine, Hector Malot, Georges Brassens ou Jean Racine !) Yann Hamonic, illustrateur de la série Le cercle d’or ; Jean-Marc Mathis, auteur-illustrateur de, entre autres, Barnabé fait des histoires ; Dorothée Piatek, auteur de la série Le cercle d’or ou Je marchais malgré moi dans les pas du diable.

    (JPG) (GIF) L’album vedette (en tout cas en ce moment) de la maison d’édition est le tome 4 de Léo Cassebonbons, bande dessinée à partir de 7 ans, intitulé Demandez la permission aux enfants pour la sortie du film du même nom. Dans ce dernier, Pascal Légitimus incarne le dessinateur de Léo Cassebonbons et on peut retrouver dans la BD tous les héros du film.

    (GIF) Enfin, je souhaiterais mettre en avant la collection « Comment fair enrager », des albums plutôt grands (14,5 x 19 cm) écrit par Sylvie de Mathuisieulx et illustré par Sébastien Diologent. Ainsi, ce guide « à l’envers » du savoir-vivre fera certainement rire les enfants. On y retrouve leurs principales bétises (et saltés...) et aussi les incohérences des ordres des grands : par exemple la maitresse demande de participer mais ne supporte pas qu’on parle à tort et à travers ou qu’on ne dise pas les bonnes réponses...

    Marie Dequidt

    Licence 3 Histoire

    UFR d’Histoire