Site littérature jeunesse de lille 3

Love hina, de Ken Akamatsu

Le "friends" nippon.
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Une pension, un éternel étudiant pas très doué et souvent maladroit dans des situations extrêmes, une fille à très fort caractère dont il tombe amoureux et d’autres pensionnaires plus extravagantes les unes que les autres. Mélangez le tout, saupoudrer de jolies filles et vous obtenez Love Hina.

    À 19 ans, Keitaro Urashima échoue pour la deuxième fois au concours d’entrée à la prestigieuse université de Todai (Tokyo Daigaku). Mis à la porte de chez lui par ses propres parents, il se rend alors à la pension Hinata tenue par sa grand-mère Hina. Cette dernière lui lègue, durant son absence, la gestion de ce foyer pour jeunes filles. Commence alors une joyeuse vie de groupe, au gré de l’humeur de chacune des pensionnaires au caractère bien trempé. À ce tableau de vie de communauté rocambolesque s’ajoute la poursuite d’une quête qui donne tout son piment à l’histoire... En effet, 15 ans plus tôt, Keitaro a fait une promesse à une fille de son âge : Tous deux se sont jurés d’entrer à Todai. Ce vœu se réalisera-t-il ?

    Shônen ou shojo ?

    Pour les néophytes, voici une petite aide afin de discerner la frontière fondamentale entre ces deux genres de bandes dessinées japonaises. Les shônen et les shojo sont tous les deux des mangas. Jusque là rien de bien nouveau me direz-vous. Cependant, ils ne sont pas destinés aux même publics. Les shojo sont des mangas destinés à la base aux jeunes adolescentes ; ce sont les mangas du type Fruits Basket ou Maison Ikkoku (plus connus sous le nom de Juliette, je t’aime ! ). Les shônen sont, quant à eux, plutôt pour les adolescents garçons. Comme shônen, on peut citer : Naruto, Saint Seiya, Dragon Quest (plus connu sous le nom de Fly), ou encore mieux Dragon ball.

    Qu’en est-il de Love Hina ? Les avis sont partagés. Lorsqu’il m’est arrivé d’interroger les personnes autour de moi, celles-ci m’ont souvent répondu que Love Hina était un manga pour les filles. Cependant, dans mes lectures il est écrit que cette série est plutôt un shônen. Mon avis est qu’en fait chacun y trouve son compte. Des filles plantureuses en tenues légères, quelques combats et un humour plus que grossier cela plaît aux personnes masculines. Cependant, la gente féminine y adhère également par le fait que les sentiments y ont une place prédominante et que les garçons sont très beaux (il faut bien le reconnaître.)

    L’univers de Love Hina

    L’univers de Love Hina suit les même trames que les précédentes œuvres de Ken Akamatsu. Il s’agit toujours de la même recette : des sentiments enrobés d’une bonne dose d’humour et de jolies jeunes filles au caractère très marqué. Le tout nappé de situations plus rocambolesques les unes que les autres. C’est le résultat d’un melting-pot des inspirations du mangaka qui vont de Urusei Yatsura (Lamu) au cinéma occidental des années 80. Love Hina c’est aussi un style graphique plus approfondi que celui de Ai non stop. En effet, au fur et à mesure des tomaisons, les traits et les contours de visages sont plus fins.

    L’auteur : Ken Akamatsu

    Ken Akamatsu est né le 5 juillet 1968 à Kanagawa. Dans son adolescence, il sera romancier, réalisateur, animateur ou mangaka. Sorti du lycée, il décide alors de s’inscrire en audiovisuel à Todai, l’illustre université de Tokyo. Mais il échoue par deux fois au concours d’entrée. Il se rabat alors sur l’université de Chuo, en littérature. Malheureusement, ces études de littérature classique ne permettent pas, à son envie créatrice, de s’épanouir. Il trouve une échappatoire dans le club de l’université, en cinéma, en manga et en animé. En troisième année de fac, il décide de se lancer totalement dans le manga. Au moment où il obtient son diplôme universitaire, il gagne le premier prix du jeune talent de dessinateur de manga. Ken Akamatsu rentre alors directement dans la vie active car on lui propose un contrat et une série. Son premier travail en 1994 est non seulement une série mais en plus un succès. Il s’agit de Ai non stop. En 1998 Ken Akamatsu créé Love Hina qui, dès le début, est un énorme succès. Cette série lui vaut également une reconnaissance par ses pairs, une adaptation animée et une exportation dans le monde entier. En 2003, Ken Akamatsu se lance dans une nouvelle série digne d’Harry Potter : Mahô sensei Negima qui reprend à la fois les ingrédients de Love Hina mais également d’autres nouvelles inspirations.

    [Pika -]Pika édition

    Pika édition est une société d’édition française spécialisée dans le manga située 19 bis, rue Louis-Pasteur à Boulogne. Fondée en 2000, elle reprendrait le flambeau de l’ancienne maison d ‘édition Média System Editions.

    L’avis de Senpaï

    Comme beaucoup de mes pairs occidentaux, j’ai d’abord découvert l’animé et ensuite, seulement, je me suis mis à la lecture du manga. J’ai rapidement compris pourquoi cette série a remporté un tel succès au Japon. Et j’avoue qu’à l’heure où ces lignes sont écrites, je n’ai pas encore achevé la lecture de la série. Mais parcourir ce manga est une source intarissable d’inspiration et de joie pour moi. De plus, avec le lexique proposé à chaque début d’ouvrage, j’apprends sur la culture nippone.

    En bref

    (JPG)

    NOM DE LA SÉRIE : Love Hina

    AUTEUR : Ken Akamatsu

    ÉDITEUR : Pika édition

    NOMBRE : 14 volumes

    GENRE : Émotion/humour

    NOTES : Retournements de situations et rebondissements, à lire dans l’ordre, série complète

    Love Hina.Vol. 4/ Ken Akamatsu, [adapté et traduit par Anne Mallevay]. - [S. l.] : Pika édition, impr. 2002 (imprimé en Allemagne). - 1 vol. ([194]p.) : ill. , couv. ill. en coul., jaquette ill. en coul. ; 18 cm. Sens de lecture japonais.

    ISBN 2-84599-178-9 : 6,95 EUR

    Senpaï

    Deust 2

    Métiers du livre et de la documentation