Site littérature jeunesse de lille 3

Étude comparative d’ouvrages sur l’ÉCOLOGIE (mini thèse)

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Introduction

    La littérature jeunesse s’illustre de différentes façons, de part son contenu très riche mais aussi par un nombre de supports importants et une étendu d’âge qui va de la petite enfance à l’adolescence. Ainsi entre bandes dessinées, albums, documentaires, romans, il y a un choix considérable à exploiter. J’ai donc décidé de m’attarder sur un sujet, qui je pense est à l’ordre de jour dans notre société, et qu’il faut traiter dès le plus jeune âge, l’écologie. Après avoir présenté ces ouvrages, nous verrons comment ils sont différents par leur contenu mais aussi par leur présentation et types de supports.

    Première partie : Présentation

    1)Le sujet

    L’écologie est un sujet qui est fortement mis en avant à l’heure actuelle notamment c’est un argument pris en compte par de nombreux partis politiques durant la campagne électorale. De plus, de nombreux scientifiques nous montrent que la planète est en déclin en matière d’écologie, et de respect de la planète. Ainsi nous aborderons ce sujet qui dès le plus jeune âge, touche notre population du futur. Et j’ai pu remarquer au fur et à mesure de mon travail que de nombreux ouvrages sont écrits pour la jeunesse sur ce sujet. L’écologie entre dans différents domaines : les êtres vivants, la nature. Ce sont les deux piliers principaux qui nous entourent. C’est aussi un sujet scientifique, de société, environnemental. Ainsi les enfants vont pouvoir découvrir un thème dans différents domaines, il y a une grande ouverture vers le monde, vers ce qui les entoure et cela pourra leur permettre de s’y impliquer dès le plus jeune âge.

    2)Présentation des ouvrages

    Embrasse moi avant la fin du monde, d’Isabelle Chaillou

    Nous sommes en 2030, Nils doit réaliser un travail pour un cours et il veut s’appuyer sur un journal intime que sa mère Laura tenait 20 ans auparavant. Elle est devenue médecin maintenant et l’autorise donc à lire ce journal. Nils découvre une mère comme il ne l’avait jamais imaginée, une fervente mamanqui défend les enjeux de l’environnement et de la planète. En effet, sa mère avait 14 ans quand elle a écrit ce journal, âge de l’adolescence où l’on essaye de s’affirmer, de montrer ses convictions de respect de la planète, des animaux, contre tout ce monde de parents qui ne comprennent rien. C’est l’âge aussi des premiers amours, Nils ne connaissait pas le premier baiser de sa mère, ses amis qui l’entouraient. Toute la vie de Laura se passe dans le Nord de la France, à Lille, où elle vit en 2000, la crise de la vache folle, et la mise en avant progressive de l’importance de l’écologie. Mais bien des années plus tard rien n’est plus pareil.

    CHAILLOU, Isabelle. Embrasse moi avant la fin du monde. Paris : Rageot éditeur,2002. 154 p. : ill.en coul. ; 19x12 cm (cascade 11-13) ISBN 2-7002-2785-9 7,10euros

    L’écologie, agir pour la planète, d’Isabelle Masson

    Ce documentaire est un petit guide qui présente l’écologie dans les grandes lignes. L’auteur nous présente le mot écologie sous toutes les formes et dans tous les domaines. A l’aide de nombreuses illustrations, il présente la pollution, les animaux, la planète, l’homme. D’une façon très simple, les enfants peuvent comprendre ce qu’est l’écologie à partir de cet ouvrage.

    MASSON, Isabelle.L’écologie, agir pour la planète. Toulouse :Milan, 2000. 32p. ill.en coul, 18x13 cm (Les essentiels Milan Junior, n°10) ISBN 2-7459-0168-0 4,50euros

    Les Deux Iles, de Jörg Müller et Jörg Steiner

    Cet album nous présente deux îles. Celle des grands avec des riches et des pauvres, des maîtres et des serviteurs, et celle des petits, tous égaux, où les gens faisaient tout en commun en prenant le temps de vivre. Tout allait bien jusqu’au jour où les grands allèrent prendre la terre des petits ; cela s’aggrava quand ils découvrirent de l’or. Alors les gens quittèrent la campagne pour aller travailler à la ville et il y eut une révolte des travailleurs. En quelques mots, cet ouvrage nous présente une séparation entre deux mondes, ceux qui préservent leur île et où tout se développe normalement et une autre où tout se dégrade où tout devient pollué. Par la même occasion cet album relève aussi de l’entende entre peuple, d’une certaine cohésion sociale qui règne, ou d’une mauvaise compréhension ce qui amène à des conséquences environnementales. Une approche de l’écologie sous plusieurs facettes pour les enfants.

    MÜLLER, Jörg. STEINER, Jörg. Les deux iles. Louvain-La-Neuve : Duculot, 1981. 36p. ill. En coul, 36x27cm (les albums Duculot) ISBN 2-8011-0368-3 16,01euros (cartonné)

    Deuxième partie : Comparaison des ouvrages

    Après avoir lu et analysé les ouvrages que j’ai choisis, j’ai pu dissocier plusieurs éléments de différences possibles, mais j’ai aussi trouvé des points communs. Bien évidemment, la chose qui paraît différente dès la première analyse, c’est le type d’ouvrage demandé. Pour ma part j’ai choisi, un roman jeunesse avec Embrasse moi avant la fin du monde, un documentaire jeunesse avec L’écologie, agir pour la planète, et enfin un album jeunesse avec Les Deux Iles. Ils sont alors différents par leur genre. Autre point qui paraît évident à l’oeil nu, c’est le format des ouvrages. L’album est d’une grande taille cartonné 36x27cm. Alors que le roman et le documentaire sont en format poche et sont souples. En ce qui concerne la charte graphique et les images là encore on retrouve de nombreuses différences. Le roman contient de petites illustrations en noir et blanc à chaque jour puisque c’est un journal intime et une couverture illustrée. L’album, lui contient de nombreuses illustrations plus anciennes car il date de 1981, ce n’est pas réellement le genre d’illustration que l’on trouve à l’heure actuelle dans les albums. Et enfin, le documentaire, lui contient de nombreuses photographies pour illustrer le texte, les différentes explications données sur l’écologie, elles aident à la compréhension, il y a une réelle liaison entre le texte et l’image que l’on retrouve aussi dans l’album.Du niveau de langage et du public auxquelles sont destinés les ouvrages, là encore on retrouve une diversité, avec notamment deux tranches d’âge différentes. L’album et le documentaire sont destinés aux enfants de primaire, notamment à partir de 9 ans pour L’écologie, agir pour la planète. Au contraire de cela, le roman lui est plutôt adapté pour des collégiens, notamment par sa collection « Cascade 11-13ans ». Bien évidement le langage est différent, d’un côté, avec Embrasse moi avant la fin du monde, on a une histoire vécue avec un langage simple, un langage parlé et une histoire d’adolescente. Dans le documentaire, on retrouve des mots plus techniques, voir scientifiques du fait du sujet traité et un texte explicatif. Et dans l’album, le langage est déjà bien élaboré, c’est un texte narratif. Et enfin pour terminer, il est fort de constater que le sujet principal, l’écologie, n’est pas traité de la même manière dans les différents ouvrages.On se demande alors comment montrer l’importance de l’écologie à un enfant à travers ces trois types d’ouvrages. Bien évidemment comme on a pu le constater précédemment, l’écologie est expliquée différemment dans le roman , dans le documentaire et dans l’album, puisque que les tranches d’âges sont là aussi diverses mais aussi le contenu n’est pas le même. Le roman est ciblé davantage sur la vache folle. D’ailleurs, on peut voir en fin de l’ouvrage une grande définition de cette maladie ainsi que de l’écologie et un mémo sur les plus grandes dates sur l’écologie de la société. D’une certaine manière ce roman va apprendre au jeune adolescent les confidences d’une jeune fille de son âge sur un sujet très important, qui pourrait le toucher lui aussi. Et dans cet ouvrage, le fait que ça soit écrit à la première personne incite le lecteur à se mettre à la place de Laura. On ressent ses craintes, ses envies de faire bouger cette planète qui part à la dérive. On se demande alors si le fait de se prendre au jeu en lisant le roman, va faire changer le lecteur dans sa façon d’agir écologiquement après autours de lui ? Pour ce qui est du documentaire, là on a un grand panel de sujets abordés en rapport avec l’écologie, il essaye de rendre compte du contrat de lecture, c’est à dire de sensibiliser au maximum les enfants sur l’écologie. Une fois encore, l’ouvrage va t - il sensibiliser ses lecteurs ? En touchant peut être à trop de sujet en même temps, on se demande si le jeune lecteur ne va pas être dépassé par tout cela, ou alors peut être à l’inverse il va être choqué par tout ce que l’écologie toûche et va vouloir s’y intéresser ? L’album, lui s’interroge plus sur l’environnement, la pollution qui se lie avec l’écologie. Le fait de faire la différence entre deux île une qui fait le bien et l’autre qui fait le mal, va peut être incité l’enfant à suivre celle qui fait le bien ? D’une certaine manière cet album va lui apprendre quelques valeurs entre humains, et des valeurs de respect de l’environnement, ne pas jeter de papiers etc. Par consèquent, ces trois ouvrages toucheront peut être leurs publics de façon à faire changer les choses ?

    Conclusion

    En définitive, l’écologie est un sujet très à la mode en matière de littérature jeunesse, il se développe de plus en plus, notamment dans des collections jeunesse telle que Syros.

    Il est traîté de différentes manières dans des domaines divers et variés. Ainsi, on peut constater que dès le plus jeune âge on peut dors et déjà initier les enfants à des sujets d’actualité qui les concernent.

    Bibliographie

    Romans

    -  CHAILLOU, Isabelle. Embrasse moi avant la fin du monde. Paris : Rageot éditeur,2002.154p. : ill.en coul. ; 19x12 cm (cascade 11-13) ISBN 2-7002-2785-9 7,10euros

    -  GRENIER, Christian. Ecoland. Paris : Rageot, 2003. 215p. 19X13cm (Métis) ISBN 2-7002-2808-1 8,50euros

    Documentaires

    -  MASSON, Isabelle.L’écologie, agir pour la planète. Toulouse :Milan, 2000. 32p. ill.en coul, 18x13 cm (Les essentiels Milan Junior, n°10) ISBN 2-7459-0168-0 4,50euros

    -  AZNAR, Gwenaëlle. Debout les terriens ! :Protégeons la planète. Paris :Albin Michel-Jeunesse, 2004. 190p. Ill.en coul, 23x15cm (les petits débrouillard) ISBN 2-226-14072-7 11,90euros

    Albums

    -  MÜLLER, Jörg. STEINER, Jörg. Les deux iles. Louvain-La-Neuve : Duculot, 1981. 36p. ill. En coul, 36x27cm (les albums Duculot) ISBN 2-8011-0368-3 16,01euros (cartonné)

    -  BONNIG, Tonny.HOBSON, Sally. Trop de bazar chez Renard Lascar. Paris : Bayard Jeunesse, 2000. 32p. Ill.en coul, 27x23cm ISBN 2-227-71281-3 11,43euros (cartonné)

    Sites Internet

    -  http://www.ledeveloppementdurable.fr/

    -  http://www.webjunior.net/annu/index.php3 ?cat_id=35&page=2

    Laure Lamirand